Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

La Poste - 0ù voter ?

29 Septembre 2009 , Rédigé par hérisson Publié dans #Luttes


Pour défendre cette institution un collectif de syndicats, associations et partis politiques organise une votation citoyenne Vous pourrez voter :
  • CHR Lille : consultation organisée le 1er octobre à l’heure du midi au restaurant
  • CHEMINOTS et FAPT : consultation organisée le 2 octobre dans les gares de Lille Flandres (7 h à 19 h), Douai, Valenciennes et Dunkerque (6 h 30 à 9 h).
  • CETE Equipement* : consultation organisée le 1er octobre au siège à Lille et le 28 septembre au Laboratoire régional des points et chaussées à Haubourdin.
  • CUDL Lille Métropole* : consultation organisée le 2 octobre, jour du Conseil communautaire : le matin en direction des salariés, l’après-midi en direction des élus. *Cité Administrative (Lille)* : consultation organisée le 2 octobre au matin. EDF Douai :* consultation organisée du 28 septembre au 3 octobre en direction des agents et des usagers.
  • Union locale d’Armentières* : consultation organisée le 2 octobre dans les locaux de la Bourse du Travail à Armentières.
  •  Marché de Tourcoing* : consultation organisée le 1er octobre devant le bureau de poste Grand Place.
  • Union locale de Douai* : consultation organisée le 29 septembre, avec le Collectif de défense des Services publics de Douai, sur le marché d’Arleux.
  • Union locale Cgt de Tourcoing* : consultation organisée le 3 octobre de 8 h 30 à 12 h dans les locaux de l’UL.
  • Union locale Cgt de Valenciennes :* consultation organisée le 3 octobre toute la journée dans les locaux de l’UL.
  • France Télécom :Centre Lille-Hellemmes : consultation organisée le 2 octobre ; Centre Lille-Boitel : date reste à définir ; Centre Valenciennes-Berlioz : date reste à définir.
  • Point relais service de Maubeuge le 28 septembre
  • Point relais service de Valenciennes le 29 septembre
  • Point relais service d'Hazebrouck le 30 septembre
  • Hall de l'hotel du Département* Rue Delory à Lille les 1er et 2 octobre
  • Hotel de Ville de Marquillies * le samedi 3 Octobre
  • Le "comité contre la privatisation de la poste..." de Villeneuve d'ascq met en place une consultation populaire, dans la ville, pour tenter de s'opposer à ce mauvais coup. :
  •  Mardi 29 à 14h, en venant assister à la conférence de presse du comité, au local de la FSU, Boulevard Van Gogh (presque en face de la rose des vents, à côté...du bureau de poste)
  • Samedi 3 de 8h à 12h, devant chacun des 7 bureaux de postes de la ville, + devant la maison de quartier Jacques Brel, + devant le centre social des genets.
  • Le PCF et le PG tiennent un bureau à St Maurice Pellevoisin le 3 au matin Le PG sera place de la republique le 3 après midi
  • Les bureaux de poste de Roubaix et Tourcoing seront des lieux de vote
  • Samedi 3 A Lille III les etudiants tiennent un bureau tous les midi, il y en aura aussi à LIlle I et II (sous réserve)
  • Union locale cgt de Lille : consultation organisée durant toute la semaine dans les locaux de l’UL.

  • Union départementale Cgt du Nord : consultation organisée durant toute la semaine dans les locaux de l’UD.

  • Stibus (Maubeuge) : consultation organisée du 29 septembre au 2 octobre.

  • Mobilisation pour la poste le 3 octobre: voici pour information les rendez-vous confirmés pour l'instant le samedi matin sur Lille par les cellules du PCF (il est possible qu'il y en ait d'autres) avec une cartelette pétition.

    - Wazemmes Gambetta
    - Wazemmes rue d'Iena
    - Moulins/rue de Fontenoy
    - St Maurice
    - Bois Blancs
    - Lille Sud/ Fbg des postes
    - Lille République

    Le bureau de lille république, ouvert toute la journée pourrait être un point de rendez-vous collectif central, avec décompte des signataires sur l'ensemble des bureaux dès 12h30/13h, et pique-nique auberge espagnole militante.
D'autres lieux de vote sur le blog de nos camarades de SUD :   link
Lire la suite

"Jours de Fête" du 28 au 3 octobre, votation citoyenne contre la privatisation de la Poste

25 Septembre 2009 , Rédigé par le Françouais ! Publié dans #multitudes versus ideologie

Article piqué sur le blog de Sudcg59 - c'est pas qu'nous soyons fainéants mais si c'est déjà écrit....


Durant toute cette semaine du 28 septembre au 2 octobre*, les syndicats SUD et CGT organisent des bureaux de vote. Tous les agents du Conseil Général du Nord pourront, sur leur temps de travail, venir s’exprimer sur la privatisation de La Poste. Les bureaux seront également ouverts à tout citoyen.


Nous vous attendons donc :

     à Maubeuge, lundi 28 sept. de 9h30 à 16h30 au Point Relais Service (9 rue du commerce)

     à Valenciennes, mardi 29 sept. de 9h30 à 16h30 au Point Relais Service (2 rue des brèches)

     à Hazebrouck, mercredi 30 sept. de 9h30 à 16h30 au Point Relais Service (5 rue Donckèle)

     à Lille, jeudi 1er et vendredi 2 oct. de 9h00 à 17h30 dans le hall de l’Hôtel du Département (51 rue G. Delory)

 


Venez Nombreux !!

Cliquez sur l'affichette pour lire le tract commun SUD CGT

 

Venez Nombreux !!


* du 28 au 2 pour voter dans les locaux du Conseil Général sur le temps de travail
et jusqu'au samedi 3 pour les retardataires : bureaux de poste, mairies, marchés...

 

Lire la suite

400 000 suppressions d'emplois en 10 mois ? 400 000 raisons de faire converger les luttes.

24 Septembre 2009 , Rédigé par TriNiTy Publié dans #Luttes

Comme l'écrivent nos camarades de chez Conti dans un communiqué envoyé à Philips EGP, "nous sommes tous des "Conti", nous sommes tous des "Philips". Alors cette grève générale, on la lance ? ces orgas molles du genou, on les bouge ?

Ainsi...

"Philips EGP: Solidarité des FREESCALE( Toulouse)
 Aux camarades de Philips. Les grévistes de Freescale affirment leur solidarité avec les travailleurs de PHILIPS EGP DREUX menacés par la cessation de production annoncée par leur direction. Solidarité renforcée par la similitude des situations à Philips et à Freescale : dans les 2 cas, la fin des activités de production a été programmée en secret de longue date (1997 chez Philips, 1998 chez Motorola-Freescale), dans un trust accumulant les profits, avec un cortège de « plans de départs volontaires » (à Freescale le dernier PSE de ce type a fini en mars 2009, soit un mois avant l’annonce officielle de la fermeture).
Ces plans étaient , comme chez vous présentés comme de simples plans d’adaptation. A Freescale on a même eu droit en mars dernier à une visite du grand patron Rich pour nous féliciter de la qualité de notre travail. Les grévistes de Freescale tiennent à dénoncer la désinformation lancée par la direction et reprise par La Dépêche du Midi sous le titre « Intel reprend Freescale » : en fait, Intel va peut-être reprendre 51 ingénieurs de CPG (branche téléphonie que Freescale abandonne). Un moyen peut-être pour Intel de mettre un pied en Europe, mais on est loin du « CDI pour tous » promis par la direction (au mieux 98 reclassements en tout pour 236 suppressions de poste à CPG). Les grévistes sont convaincus que pour les 830 suppressions de poste en fabrication le taux de reclassement sera encore plus faible.
Depuis que nous avons été virés des portes de l’entreprise par les CRS, les actions se sont poursuivies à l’extérieur : participation à la manifestation des postiers toulousains, avec prise de parole, blocage pendant une heure d’une ligne de métro et surtout, avec l’appui de syndicalistes de Tisséo (l’entreprise de transports en commun), nous avons bloqué un dépôt de bus. Et quand nous avons été délogés par la police, ce sont les chauffeurs de bus qui ont prolongé le blocage par solidarité. Les grévistes ont beaucoup apprécié ce geste de solidarité et le moral est excellent en ce milieu de 3ème semaine de grève et cette action nous a donné une couverture médiatique sans précédent jusqu’ici.

Renforçons nos liens pour être plus forts.

 Le Comité de grève de Freescale soutenu par CFDT-CGT-CFTC"

Lire la suite

UMP, actionnaires, patrons : ils sont collectivement responsables

22 Septembre 2009 , Rédigé par modérateur Publié dans #Luttes

"Pour la défense des libertés publiques.
 Pour l’arrêt des poursuites contre les 6 salariés de Continental.

La condamnation de 6 salariés de Continental le 1er septembre par le tribunal de Compiègne est bien sûr une vengeance à froid des responsables de l’Etat par rapport aux concessions importantes que la lutte des 1120 salariés de Clairoix leur ont arraché. Mais ce jugement dépasse très largement la lutte des seuls salariés de Continental. En effet, la lourde condamnation, les dommages et intérêts astronomiques demandés, a été faite au nom d’une responsabilité collective qui n’existe pas dans la loi. La procureure de la république avait réclamé cette condamnation au nom de l’Etat en déclarant : «peu importe ce que les ouvriers inculpés ont fait réellement chacun, le jour de la manifestation, en y ayant participé ils sont responsables collectivement de ce qui a été fait ».
Ce sont tous les salariés qui se battent contre les licenciements et pour leurs revendications, tous ceux qui participeraient à une manifestation, qui sur cette base pourraient se retrouver condamnés demain au nom de cette « responsabilité collective » réinventée par le jugement du tribunal de Compiègne. En fait, ce jugement, réintroduit la loi anti-casseurs abrogée il y a 28 ans et qui était considérée comme une menace sur les libertés publiques par tous les syndicats, partis et associations, attachés aux libertés ouvrières et démocratiques. Et cette menace est d’autant plus pressante qu’une des hautes personnalités de l’UMP a réclamé que le jugement contre les salariés de Continental fasse jurisprudence et s’applique dans tout le pays dans toutes les situations.
 En défendant les 6 salariés de Continental condamnés on défend le droit des travailleurs à se défendre et les libertés publiques menacées.
 C’est pourquoi nous appelons les confédérations CGT/CFDT/FO/CFTC/CFE-CGC /Solidaire/FSU/UNSA/FSU/SUD à se joindre à nous au : Rassemblement pour la défense des libertés publiques et l’arrêt des poursuites contre les 6 salariés de Continental."

 le samedi 26 septembre à 15H00
 devant l’usine de Clairoix.
 ( Barbecue - Rafraichissements à partir de 12h30 sur place )


 Intersyndicale et comité de lutte.
 POUR LE SOUTIEN FINANCIER INDISPENSABLE POUR ASSURER LA DEFENSE DE NOS 6 CAMARADES, ADRESSEZ VOS DONS A L’ORDRE DE : « SOLIDARITE CONTINENTAL » - 35 RUE DU TOUR DE VILLE – 60280 CLAIROIX
Lire la suite

La Poste, pour un service public de qualité, restons timbrés

20 Septembre 2009 , Rédigé par Hermes Publié dans #Luttes

La Poste : grève illimitée dans les bureaux parisiens lundi 21 septembre La CGT, SUD, la CFTC et FO dénoncent la suppression de 140 postes aux guichets de la capitale.
Le lendemain mardi, une journée d'action nationale est prévue contre le changement de statut de l'entreprise en société anonyme.
La journée de grève nationale prévue mardi à La Poste sera précédée lundi par une «grève illimitée», à l'appel de quatre syndicats (CGT, SUD, CFTC, FO), dans les 185 bureaux de poste parisiens, où ont été supprimés selon eux 140 postes aux guichets en neuf mois. «Nous avons décidé une grève illimitée», car «avec les réorganisations, les files d'attente se multiplient et les usagers qui rentrent dans un bureau de poste ne savent même plus où trouver les guichets», a indiqué Olivier Gault (CGT). «Les bureaux de Poste sont transformés en magasins, envahis d'automates et de présentoirs pour vendre des gadgets. Derrière sont souvent dissimulés au fond de la pièce, les guichets où aucun employé n'est là pour répondre aux questions. C'est ça le plan de réorganisation "bienvenue à la Poste"», dénonce le syndicaliste.
La CFDT, qui ne s'est pas associée à l'appel à la grève illimitée, est en revanche cosignataire de l'appel des quatre autres syndicats pour une «journée nationale de grèves et de manifestations» mardi, contre le changement de statut de La Poste en société anonyme.

Contre la privatisation de la Poste, une votation citoyenne est  organisée à l'initiative d'un Comité National regroupant des associations, des organisations politiques et syndicales.
Du 28 au 3 octobre, vous êtes invités à  voter dans les mairies, les bureaux de poste et autres lieux publics "pour "ou "contre" la privatisation de la Poste, Service Public.
Au Conseil Général du Nord, Sud a lancé l'action bientôt rejoint par la CGT. Après accord du Président du CG sur l'organisation du vote dans nos locaux,  nous en arrivons à la phase logistique.
Les informations sur les lieux et les modalités de vote dans notre collectivité seront affichées dès que connues sur les blogs et portails syndicaux SUD et CGT.

Pour plus d'informations sur ce mouvement :
Accueil du site "Appel pour La Poste" - cliquez ici
au niveau du Conseil Général : articles du syndicat SUD - cliquez ici et aussi ici

La différence entre une gestion publique et  le privé est que là  où il doit y avoir péréquation entre les différents services aux usagers -  rentables/moins rentables/pas rentables -  on sépare selon une logique comptable  "le très utile mais pas rentable", du "moins utile mais  très juteux".  On peut rendre juteux, des services qui ne l'étaient pas. Par exemple, au lieu d'envoyer peinard un colis pas urgent et pas précieux à un tarif raisonnable, on se voit imposer sans motif valable, un Colissimo  à un tarif de voleur.

Alors restons timbrés. Gardons notre Poste !
Lire la suite

CTP ASSFAM - "Elle veut toujours refaire le monde"

18 Septembre 2009 , Rédigé par Morpheus Publié dans #commissions paritaires CG 59

11H34 – Vendredi 18 septembre - Lille – Hôtel du Département – Salle Matisse : Les élus CGT ferment tranquillement leurs dossiers, se lèvent et quittent la salle. L'espoir suscité par la tenue d'un CTP spécial ASSFAM s'est envolé. Le CTP se terminera sans eux.

«Elle veut toujours refaire le monde ! » s'exclame alors BH, Président du CTP.

«Elle», c'est l'expert CGT, notre expert, éducateur à l'Aide sociale à l'Enfance, à la retraite depuis un an.

"Elle", c'est la génération de travailleurs sociaux, politisés et cutivés. Pensée souple et ouverte.

«Elle», c'est notre camarade qui, malgré la retraite, continue à travailler toutes les semaines sur les dossiers de l'Aide sociale à l'Enfance.

«Elle», c'est une militante qui assure la défense individuelle des Assistantes Familiales et les soutient quand l'Institution leur fait défaut ou leur enfonce la tête sous l'eau.

«Elle», c'est une syndicaliste et un grand coeur qui évite au Conseil Général de se traîner des gamelles trop lourdes quand elle soutient des collègues persécutées et leur famille au bord du drame.

«Elle», c'est notre amie et tout ce qu'elle fait, elle le fait de manière désintéressée, pour défendre ses convictions et ses valeurs.


Lui, c'est le Président du CTP, Vice-Président aux Ressources humaines, élu au Conseil Général, à Lille Métropole Communauté Urbaine et Maire d'Armentières, deuxième du nom.

Lui, c'est un socialiste version fin XXème siècle, technocrate et pragmatique. Dans son Parti déjà moribond, « refaire le monde », c'est une insulte pour les gâte-bilans, les empêcheurs de gérer en rond. Le monde, il faut l'administrer.

Lui, il a été impoli à trois reprises, une fois en imposant sa logique d'exposition, sa méthodologie, à notre expert, une deuxième fois en l'interrompant alors qu'elle lançait un débat de fond, une troisième fois en parlant d'elle à la troisième personne. Et quand on est grossier avec un de nos copains, on quitte la salle.


Nous, nous avions pourtant été  particulièrement polis et diplomates : le document de travail était bienvenu, remerciements, petite introduction constructive, suggestion de rattacher la gestion des ASSFAM à la DRH,  mais  bien sûr nous interviendrons ensuite, mais j'vous en prie. Nous avions été aussi très patients : pour commencer petite séance de cinéma aux armées, propagande de recrutement de bleus sur sur une soupe musicale à faire braire un âne neurasthénique, discours généraux,  étalage de bons sentiments, parcours balisé de la pensée utilitaire. Nous avions tout accepté en espérant qu'après deux heures d'échauffement, le débat allait commencer. Eh bien non, l'affaire était dans le sac et nous n'étions présents que pour la forme.


Bilan d'étape : des promesses de miettes, des procédures inapplicables, des outils paradoxalement inutilisables et des parapluies.


(à suivre – prochainement Tract spécial CTP ASS-FAM)

 

PS : Lui était également éducateur, il y a vingt à trente ans.

 

Lire la suite

17 septembre : le Jour de la Vertu (1)

18 Septembre 2009 , Rédigé par HerculeLeChat Publié dans #Luttes

Vertu du courage, du combat, de la résistance...

 

 Le 17 septembre 2009 a sonné la rentrée sociale.


A l’appel des syndicats CGT Goodyear, Continental, Mollex, New Fabris..., des fédérations de la Chimie, de la Métallurgie CGT, rejoints par l’union départementale CGT de Paris et la Fédération des Sociétés d’études CGT, cette journée de revendication et  de solidarité devant la Bourse de Paris a  largement débordé ses objectifs premiers.

Elle est devenue une manifestation pour la défense de l’emploi en France,  pour la hausse des salaires, pour l’interdiction des licenciements, pour les conditions de travail, pour la protection des libertés salariales et contre la criminalisation des mouvements syndicaux.

Environ 4000 manifestants venus de toute la France ont défilé de l’Opéra à la Bourse ! 


Parmi eux : des enseignants, des hospitaliers, des CGT énergie (Erdf - Grdf), des personnels de banque, mais aussi, des salariés du notariat d’Ile de France, venus à l’appel de la CGT Notariat, et bien d’autres ( Front Syndical de Classe (CGT-FSU), manifestants Sud, CNT, ...)

Lire le compte-rendu du Front Syndical de Classe : cliquez ici

(1) Calendrier républicain (ans III et VII)

 

Lire la suite

Tout est à nous, rien n'est à eux. Le 17 septembre 09 fera date dans l'histoire du syndicalisme

16 Septembre 2009 , Rédigé par modérateur Publié dans #Luttes

La CGT du Conseil Général du Nord soutient et appelle
 à la journée d'action du 17 septembre 09


Tous ensemble le 17 septembre devant la Bourse de Paris contre les licenciements et la répression anti-ouvrière et anti-syndicale.

Reprenant les termes du communiqué du Front Syndical de Classe, le syndicat CGT des personnels du Département du Nord :
"soutient et appelle à participer à la journée d’action du 17 septembre décidée par de nombreux secteurs et entreprises en lutte à l’initiative de la CGT Goodyear Amiens Nord. Les CONTIS, MOLEX, CATERPILLAR, PHILIPS, VALEO, THOMSON, MICHELIN, RENAULT, PEUGEOT, et bien d’autres encore des filières chimie, caoutchouc et métallurgie... d’autres branches se préparent aussi pour cette journée. Cette journée sera un moment important pour affirmer la solidarité des luttes et des intérêts de classe ouvrière ainsi que la solidarité de classe contre la répression patronale et étatique qui frappe tant de travailleurs, à commencer par les CONTIS scandaleusement condamnés par une justice aux ordres.

Le 17 septembre constitue la véritable rentrée sociale dans notre pays, organisée par la base en lutte, qui peut créer une dynamique et favoriser d’autres mobilisations public/privé sur l’emploi, la réindustrialisation du pays, mais aussi les retraites, la protection sociale, les services publics...

Le 17 SEPTEMBRE, face au Palais des monopoles capitalistes, donnons tous ensemble le coup d’envoi d’une mobilisation globale.
 RDV à 11 heures devant la Bourse (Palais Brongniart Rue Vivienne - 75002 Paris)"

Lire la suite

SOLIDARITE AVEC LA LUTTE DES "CONTI"

10 Septembre 2009 , Rédigé par le Bureau Publié dans #Luttes


                 


















Communiqué du Bureau de la CGT 59

"Le Bureau du syndicat CGT du Personnel du Département du Nord (CGT CG59) réuni ce mardi 8 septembre 2009, a décidé à l'unanimité d'apporter son soutien inconditionnel au syndicat CGT de Continental et à son leader Xavier Mathieu.
Le Bureau dénonce la condamnation méprisable dont les 5 "Conti" sont les victimes comme la manifestation patente d'une justice de classe".

Lire la suite

Xavier Mathieu - C'est la canaille ? Eh bien ! j'en suis !

9 Septembre 2009 , Rédigé par Le Peinard Publié dans #Luttes

Dignité ouvrière,  indignité patronale

(titre repris au Front Syndical de Classe)


Vilain spectacle que nous fait subir  ce fat de Frédéric Lefebvre avec  sa lippe méprisante et sa morgue de bourgeois.  Xavier Mathieu, par sa pugnacité,  nous livre ici l'UMP et le patronat dans toute leur vérité crue : vendus, bandits, voyous, ennemis de classe.

Pas de langue du dimanche, ni de langue-de-bois, Xavier, c'est "la France qui se lève tôt "qui tient  tête au "Parti de l'argent".


 

Patienter quelques instants, le chargement de la video est un peu laborieux.


Ce n'est pas le pilier du bagne,
C'est l'honnête homme dont la main
Par la plume ou le marteau gagne
En suant son morceau de pain
C'est le père enfin qui travaille
Les jours et quelquefois les nuits.
C'est la canaille
Eh bien, j'en suis !

Alexis Bouvier, 1865, extrait de  "C'est la Canaille ? Eh bien, j'en suis !")


Lire la suite
1 2 > >>