Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

"Malaise chez les travailleurs sociaux : le travail social est-il (encore) de gauche ?"

25 Mai 2014 , Rédigé par TNT Publié dans #Luttes

Préavis de grève pour le 2 juin 2014 + tract intersyndical
Travailleurs sociaux et personnels des services sociaux et médico-sociaux

Madame la Ministre,

Le 2 juin auront lieu les assises interrégionales du travail social en régions Ile-de France-Centre organisées dans le cadre de la préparation des Etats généraux du travail social (EGTS) annoncés par le président de la République lors de la conférence de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. L’ambition affichée est de « d’élaborer un plan d’action pour refonder le travail social ».

Ces assises se déroulent dans un climat délétère et d’incertitude du fait de la situation sociale dégradée et de l’annonce des prochaines réformes en matière d’action publique territoriale.

L’avenir de la compétence Action sociale est clairement posé sans qu’aucune réponse claire ne soit apportée sur le pilotage de cette compétence et les conséquences pour les travailleurs sociaux qui en ont la charge.

Les travailleurs sociaux et les autres professionnels qui interviennent dans la mise en œuvre des missions de service public ne sont pas dupes. L’Etat veut imposer des politiques publiques/sociales déjà décidées en amont et instrumentaliser la participation des acteurs au nom d’un soi-disant travail coopératif.

Le Président de la République avait annoncé que « La démarche de construction des EGTS se veut résolument participative et mobilisatrice de l’ensemble des acteurs concernés pour prendre en compte la diversité et la complexité des questions et des propositions qui s’expriment. ». Or, a contrario de ces propos, l’accès aux assises est particulièrement verrouillé, tant pour les travailleurs sociaux de terrain que pour leurs organisations syndicales.

Pour les assises qui se tiendront le 2 juin, la portion congrue laissée à l’intervention syndicale interroge sur la conception du dialogue social et de la démocratie. Elle ne permet pas la réelle prise en compte du rôle contributif des professionnels et des organisations syndicales. Dans ces conditions, le débat de fond n’aura pas lieu.

Les organisations syndicales CGT, FSU, SUD-Solidaires et FA-FP attendent du gouvernement d’autres réponses à la crise et à la paupérisation de la population que l’accentuation des politiques d’austérité qui réduisent le travail social à une rationalité économique au détriment de la dimension humaine et des solidarités nationales.

Les travailleurs sociaux, présentés comme les garants de la cohésion sociale, voient leurs conditions de travail se dégrader de plus en plus et leurs missions se réduire comme peau de chagrin.

La Fédération CGT des Services publics et son Union Fédérale des Ingénieurs Cadres et Techniciens exigent des réponses immédiates en termes de reconnaissance statutaire et salariale pour les travailleurs sociaux et des moyens pour l’action sociale et médico-sociale.

Elles appellent les travailleurs sociaux et l’ensemble des personnels des services sociaux et médico-sociaux
- à faire entendre leur voix dans les assises
- et à un rassemblement de 12h à 14h devant l’ASIEM où elles se tiendront.

La Fédération dépose à cet effet un préavis de grève de 0h à 24h le lundi 2 juin 2014 pour les travailleurs sociaux et l’ensemble des personnels des services sociaux et médico-sociaux

Nous vous adressons, Madame la Ministre, nos respectueuses salutations.

Pour la Fédération CGT des Services Publics,
Baptiste TALBOT,
Secrétaire général


Préavis de grève adressé le 22 mai 2014 à :
Madame Maryline LEBRANCHU
Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique
80, rue de Lille
75007 PARIS

Lire la suite

Les Assfam CGT ouvrent la marche

17 Mai 2014 , Rédigé par Neo Publié dans #photos pour les RG

…de la manifestation douaisienne
du 15 mai 2014
Les meilleures !

Les meilleures !

 

...suivies du nouveau Secrétariat Général de la CGT des Personnels du Département du Nord : Jean-Pierre (Assfam) - Christophe (Agent des collèges) - Yves (Voirie)

…suivies  du nouveau Secrétariat Général de la CGT des Personnels du Département du Nord 

 

source : http://assfam.cgtcg59.lautre.net/archives/281   

 

 

Lire la suite

Le big bang territorial sera le big crunch du parti socialiste !

16 Mai 2014 , Rédigé par TNT Publié dans #cgt59

 

"Contacté par Le Monde.fr, Claudy Lebreton, président (PS) de l'Assemblée des départements de France, dénonce une réforme "populiste", sur le thème "les élus coûtent cher". "L'objectif de *** c'est de faire passer les socialistes pour des ringards, des conservateurs, mais aujourd'hui, il s'en prend profondément aux libertés locales", souligne-t-il. "

"Jean-Louis Bianco (PS), député et président du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence, a lui aussi critiqué, sur RMC, "une réforme stupide, illisible, impraticable". "Il parle du millefeuille, de la complexité de nos collectivités locales, mais il en rajoute deux couches : les métropoles qui vont être d'immenses machins [et] les pôles métropolitains", assène-t-il. Pour Claudy Lebreton, la réforme *** conduit nécessairement à une "fusion entre les départements et les régions". Et risque d'affaiblir la gauche dans les territoires."


Rassurez-vous ces réflexions s'adressaient à la réforme de Sarkozy pas à celle projetée par Hollande-Valls-Vallini-Lebranchu et cie...


Et voilà à titre de curiosité politique, la contribution de feu Pierre Mauroy et  d'André Vallini* au rapport du Comité Balladur pour la réforme des collectivités locales (2009).

 

*Ministre de la réforme territoriale Hollande-Valls

 

 

La nouvelle réforme territoriale: Une soumission au diktat européen - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/edito/la-nouvelle-reforme-territoriale-une-soumission-au-diktat-europeen-28291#sthash.zL2By57l.dpuf
La démocratie locale et la République méritent mieux qu’une nouvelle réforme territoriale bricolée à la va vite. - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/edito/la-nouvelle-reforme-territoriale-une-soumission-au-diktat-europeen-28291#sthash.zL2By57l.dpuf
La nouvelle réforme territoriale: Une soumission au diktat européen - See more at: http://www.lepartidegauche.fr/actualites/edito/la-nouvelle-reforme-territoriale-une-soumission-au-diktat-europeen-28291#sthash.zL2By57l.dpuf

 


Lire la suite

Le 15 mai, pour changer, je vote avec mes pieds !

14 Mai 2014 , Rédigé par Morpheus

 

Contre la politique du "fonctionnaire, bouc émissaire", contre la disparition des départements, contre les transferts improvisés et précipités des missions et des personnels en 2016, contre la rupture des déroulements de carrière, contre la perte annoncée des acquis sociaux, contre la suppression prévisible de postes et pour notre avenir et celui du service public  :

 

 

Le 15 mai 2014

manifestons notre colère et notre mépris !

 

Manifestation régionale unitaire CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA 14h30, Porte de Paris à Lille


Valenciennes, 10h, Sous-Préfecture (CGT, FSU, Solidaires)


Cambrai, 11h, Sous-Préfecture. Douai, 10h, Place d’Armes.

 


 

 

 


Lire la suite

On a pressé le citron, on peut jeter la peau.

11 Mai 2014 , Rédigé par TriNiTy Publié dans #management social-liberal

Témoignage :

Pourquoi faut-il améliorer le statut des assistants familiaux ?

Madame D., assistante familiale depuis bientôt 33 ans au Département du Nord, a été reconnue en invalidité deuxième catégorie par la sécurité sociale au 1er novembre 2013.

Tout naturellement elle en informe immédiatement son employeur par téléphone et par courrier. Aucune réponse ne lui est faite !

Depuis le 1er novembre 2013, Madame D. se retrouve donc dans une situation paradoxale. Réglementairement elle devrait être convoquée par la médecine professionnelle mais au Département elle est inexistante. Du coup,  elle ne peut pas reprendre son activité professionnelle et ne peut plus être en arrêt maladie. Alors dans quelle situation se trouve-t-elle ? Elle a pourtant toujours un contrat de travail en cours avec le Département.

A la demande de Madame D. le syndicat interpelle les représentants de l’employeur. Il envoie un premier courriel le 16 novembre : aucune réponse. Il envoie un deuxième courriel en s’adressant plus haut dans l’échelle hiérarchique le 30 janvier : pas de réponse non plus.

 

lire la suite de l'article sur le blog CGT des ASSFAM

Lire la suite

Le 15 mai et....après.

7 Mai 2014 , Rédigé par TriNiTy

 

Pour les salaires, l’emploi, les missions publiques, 
CONTRE L’AUSTÉRITÉ !


A l’appel de la grande majorité des organisations syndicales, le 15 mai prochain peut constituer un temps fort de contestation dans les 3 versants de la Fonction publique.

Les raisons  ne manquent pas.

Sur la question des salaires et du pouvoir d’achat la situation imposée aux agents est catastrophique et absolument sans précédent. Le gel de la valeur du point entamé sous l’ère Sarkozy en 2010 a été maintenu sous l'ère Hollande.


Résultat : les pertes de pouvoir d’achat s’accumulent, les qualifications ne sont plus reconnues, les déroulements de carrière sont étriqués et misérables. Un nombre considérable de salariés ne joint plus les deux bouts.


Sur la question de l’emploi aucun début de réponse n’est apporté au sous-effectif alarmant des hôpitaux publics, bien au contraire.
L’étranglement budgétaire dans la Fonction Publique Hospitalière conduit à des plans sociaux par le non renouvellement des contractuels, des départs en retraite ... Des milliers d’emplois sont concernés. Sur le versant de l’État, les secteurs décrétés non prioritaires – de loin les plus nombreux – continuent de subir des suppressions massives et dangereuse.

 

Dans la Fonction publique territoriale, les coupes dans les dotations financières conduisent à un nombre croissant de plans de réduction de l’emploi. Partout, la précarité est malheureusement toujours à l’ordre du jour.
Les amputations budgétaires massives viennent mettre à mal les moyens de fonctionnement de tous les services.
Tout cela conduit à des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader.
Pour les salaires, l’emploi, les missions publiques


CONTRE L’AUSTÉRITÉ !

Toutes et tous en grève et dans les manifestations le 15 mai



Certes, les discours se multiplient sur l’importance des services publics, de leurs missions. Mais, dans la réalité, non seulement les réformes permettant de rompre avec la politique désastreuse de la droite se font cruellement attendre, mais ceux qui gouvernent depuis le printemps 2012 prennent des décisions de même nature qui aggravent encore la situation.

On aurait pu espérer que la débâcle qu’ils viennent de subir aux élections municipales soit un électrochoc salutaire et les conduisent à entendre qu’une toute autre politique – conforme aux souhaits exprimés lors de l’élection présidentielle – doit d’urgence être mise en œuvre.

Eh bien, pas du tout : c’est exactement le contraire qui se produit !

 

Manuel Valls, confirme et amplifie la politique d’austérité menée : validation de l’inacceptable pacte de responsabilité, nouveaux et nombreux cadeaux – sans contrepartie aucune au patronat, nouvelles attaques contre la protection sociale...
Des amputations budgétaires massives sont mises en avant : 19 milliards pour l’État, 10 milliards pour la protection sociale, 10 milliards sur le versant territorial.
Ces coupes supplémentaires et drastiques ne pourront avoir que des conséquences dramatiques sur le service public et ses agents et, bien entendu, la population. D’ores et déjà, des annonces commencent à tomber qui font froid dans le dos.

Inutile de dire que, dans un tel contexte d’austérité décuplée, le dégel de la valeur du point pour 2014 – et même 2015 – n’est bien sûr pas à l’ordre du jour.

Enfin, cerise sur le gâteau, le Premier ministre annonce la suppression de la moitié des régions à l’horizon 2017 et la suppression des conseils départementaux pour 2021. Sous l’alibi fallacieux du supposé « millefeuille administratif », c’est bien d’une casse en règle de l’organisation démocratique de la République dont il s’agit. Hollande entend accélérer la casse des départements et parle déjà de 2017.

Cette politique libérale renforcée ne peut bénéficier qu’au grand patronat et aux gros actionnaires. Pour l’immense majorité, elle ne peut que conduire droit dans le mur, accroître les inégalités, casser les services publics, augmenter le chômage...
Pourtant, les alternatives existent bel et bien.
Répondant aux besoins de justice sociale, de développement humain durable, elles sont possibles et crédibles.

Pour cela, il faut notamment s’en prendre aux profits colossaux des grands groupes, aux dividendes vertigineux versés aux plus fortunés, remettre en cause les plus de 200 milliards d’aides diverses versées aux entreprises qui sont la vraie cause des déficits publics et dont l’utilité est nulle....
Redonner du pouvoir d’achat aux salariés par l’augmentation de leur feuille de paie, en plus d’être d’une justice élémentaire, c’est se donner les moyens d’une véritable relance, équilibrée et pérenne.
Développer les missions publiques, renforcer les services publics, c’est plus d’équité, de progrès social, de développement humain durable.
Face à la surdité persistante de nos interlocuteurs, l’heure est donc résolument à l’action.
Dans le cadre de la journée unitaire du 15 mai, la CGT appelle les agents de la Fonction publique à se mettre en grève et à participer massivement aux manifestations.




POUR



ª L’augmentation immédiate de la valeur du point
ª La fin des suppressions d’emplois et des créations partout où c’est nécessaire
ª La reconnaissance des qualifications et l’amélioration des déroulements de carrière
ª Des mesures fortes contre la précarité
ª Des moyens pour les services publics et leurs missions


TOUTES ET TOUS DANS L'ACTION
LE 15 MAI !

Lire la suite

Infos pratiques : permanences Assfam

2 Mai 2014 , Rédigé par TNT Publié dans #cgt59

 
Didier VION
, représentant syndical CGT des personnels du département du Nord pour l'Avesnois, assurera une permanence pour les assistants familiaux

 le dernier lundi de chaque mois  de 9 h à 11 h 30  à l'UL CGT de Maubeuge  Espace Victor Hugo rue Jeanne d'arc
  Tél 03.27.64.64.50 ou 09.63.44.17.53

source : assfam.cgtcg59.lautre.net
Lire la suite