Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

20 questions aux candidats à l’élection présidentielle

21 Mars 2012 , Rédigé par Hérisson Publié dans #anti-langue-de-bois

C'est pas qu'on ait de grands espoirs en ceux qui prétendent à la présidentielle ou aux législatives, mais bon, il est des questions qui méritent d'être posées.

Quant à une éventuelle réponse, on est pas chez les bondieusards : les miracles on y croit pas !

20 questions aux candidats

 

courier envoyé aux candidat à la présidentielle 2012 (à l'exclusion du FN)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nestor Ivanovitch 24/03/2012 11:49


La nomenklatura n'est pas un accident de l'histoire mais la suite logique du désir de puissance et quand le militant prétend - contre toute évidence
-  apprendre la réalité à ses contemporains pourtant instruits par leurs conditions d'existence, quand le militant se pense berger (et aussi : chien de), éducateur, prêtre, dirigeant ; quand
le militant guide, dirige, canalise la colère, organise la forme et le fond  du combat, l'autonomie ouvrière (au sens large) a un nouvel ennemi que ne craint pas le système
capitaliste. 


Dans l'inconscient de certains militants, la lutte des classes ne vise pas toujours une société égalitaire mais bien l'élévation sociale, "la
distinction" autrement dit du statut de dominé prendre la place du dominant pour à son tour dominer les autres.

modérateur1 24/03/2012 13:42



oups, il était parti à la corbeille....



un privé 22/03/2012 08:12


Pourquoi  dissocier la fonction publique du privé? Les revendications sont les mêmes et c'est faire une guerre inutile . Où alors y aurait-il des privéliges spéciaux à défendre concernant la
fonction publique? C'est pas étonnant dans ces conditions que la solidarité entre publique et privé n'existe pratiquement pas ce qui renforce le pouvoir des politiques. Diviser pour mieux régner
et par ces questions uniquement tournées en faveur du public  vous alimentez cette divison. De plus croire que ces Messieurs et dames   réponderont c'est vous mettre, le doigt dans
l'oeil. Si c'est seulement pour leur dire après qu'ils n'ont pas répondu c'est court d'argumentation. Vous savez qu'ils ne réponderont pas , c'est de l'action qu'il faut et une descente dans la
rue de tous les citoyens  De la droite on attand rien et de la gauche ils noyeront le poisson. L'attitude de la gauche veut se faire ronde comme François mais à quoi cela sert-il? Et je
trouve que la CGT n'est pas assez offensive pour dénoncer tous ces calculs politiciens à se demander parfois si la CGT n'est pas elle aussi dans un certain opportunisme et une démission de ses
convictions ? Pas toute la CGT si je veux nuancer le propos mais une bonne partie c'est sùr! Heureusement qu'il reste entre une CGT encore stalinienne  et une CGT opportuniste  des
cégétistes qui ont un autre discours nettement plus progressiste et plus ambitieux. Mais je pense sincérement  que tous ceux et celles qui sont à la CGT n'appartiennent pas à la même CGT
quoi  qu'on dise. Devinez à laquelle j'appartiens?

modérateur 23/03/2012 06:00



Camarade, il ne s'agit pas d'opposer public privé, mais de proposer à lire le revendicatif Cgt fonction publique, comme, peut etren d'autres fédérations proposeront le leur.


Tu y lis des points de convergences, et bien tant mieux cela donne de l'eau à ton moulin : au travers de revendicatifs spécifique FPT, ty retrouves le revendicatif Cgt : nous sommes bien du même
syndicat.


Nous sommes ben d'accord avec toi, il y a Cgt et Cgt, certaines étant plus revendicatives que d'autres et on peut aussi s'étonner des prises de positions confadérales et fédérales (Je pense
notamment à la Fédé transport qui prone le passage en SPL, quand nous y sommes férocement opposés)


En relisant l'historique de ce blog, tu pourras constater que nous ne sommes pas dans cette guerre public-privé.


Pour la lutte, nous avons un ennemi majeur, c'est la résignation issu du discours venimeux des média, armes de propagande du capital : "On y peut rien",


C'est à nous, travailleurs organisés, informés, documentés, producteurs d'analyses d'aller à le rencontre de ces travailleurs pour leur montrer que d'autres voies sont possibles.


Tu sais comme moi que le bouton "grève générale" n'existe pas, par contre nous voyons partout autour de nous la colère monter, notre rle n'est-il pas de transformer cette colère en action.


Pour ce qui est des reponses à nos 20 questions, nous ne croyons ni aux miracles, n aux promesses



Tourtaux 21/03/2012 23:18


Je me suis posé la même question que Dominique. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas commenté ni publié cet article.

Hérisson 23/03/2012 06:01



Moi ca ne me pose aucun problème de donner à lire le revendicatif Cgt



Dominique 21/03/2012 19:52


Quel est l'intéret de ces questions? Pourquoi sur le blog?

Hérisson 21/03/2012 21:23



Bonsoir,


L'interêt? poser ces questions déjà, derouler les revendications de la Cgt des servcies publics, permettre aussi aux citoyens de se poser certaines questions et d'interroger les programmes de
candidat.


Pourquoi sur ce blog? Parce que c'est la cgt des services publics, parce que ces revendications doivent être connues, si nous Cgt ne difusons pas l'info cgt, qui va le faire ?