Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

ATTENTION TRAVAUX : BILAN EN CHANTIER

25 Septembre 2008 , Rédigé par modérateur Publié dans #cgt59

 

Dans l'article paru dans le numéro d'octobre de « Partenaires », nous vous avons promis un bilan pour la période 2001-2008 et nous avons manqué un peu de temps.

Entre le travail et les élections professionnelles à préparer, les listes à établir, les déclarations de candidature à recueillir, les professions de foi (du charbonnier) à rédiger – on a couru un peu dans tous les sens.

Mais bon, on vous livre en vrac nos actions et leurs résultats. Sous quinzaine, on vous livrera un beau bilan bien organisé et illustré.

Nous avons revendiqué, tracté, agi et obtenu :

  • une hausse du pouvoir d'achat : la prise en charge à 50 % des frais de transports en commun

  • la restauration collective : maintien du restaurant administratif (pétition : 550 signatures)

  • pas de salaire à la tête du client : suspension du RIF – régime indemnitaire de fonction (pétition : 450 signatures)

  • pas de flicage du temps de travail : l'abandon du projet Chronos – logiciel de gestion du temps

  • des annexes spécifiques au règlement intérieur pour les TOS et les agents ex-DDE

  • l'affichage sur l'intranet des listes de promouvables

  • l'accès aux listes d'agents retenus (par service, par direction, par DGA)

  • un emploi, pour la vie : 73 contractuels ont été titularisés suite à une action commune agents – CFDT – CGT. Nous étions à l'initiative du mouvement. 73 collègues vont pouvoir commencer à vivre après quatre ans de CDD, d'incertitude et d'angoisse. On attend les faire-part de naissance et les listes de mariage ou de PACS.

  • Nous avons accompagné des dizaines de situations individuelles. Syndiqués ou non, nous défendons les agent en difficulté, des mois si nécessaire (harcèlement, déroulement de carrière boîteux, mutations refusées, conditions de travail, discrimination). Tous ces collègues sont devenus nos copains certains se sont syndiqués.

  • Nouvelle NBI : nous avons distribué un tract en mars dernier qui invitait tous les collègues qui estimaient avoir droit à la NBI d'en faire la demande par écrit à la DRH. La DRH doit leur répondre maintenant et ça met en évidence l'arbitraire des critères retenus en interne.

Participant aux luttes nationales, nous vous avons appelé à participer aux mouvements

  • pour les retraites (2003), pour la sécurité sociale

  • contre le CPE et le CNE

  • contre la Constitution Européenne (2005)

  • pour les régimes spéciaux de retraite (2008)

  • pour le pouvoir d'achat

  • la défense des 35 heures

Bon, ce n'est vraiment pas très léché comme présentation d'actions mais dans un premier temps ça devrait vous remettre en mémoire nos tracts et nos propositions.

Revenez sous quinzaine et vous aurez en prime les illustrations qui accompagnaient nos tracts (qui d'entre-vous se souvient des bus à colorier à renvoyer à la DRH pour les frais de transport ?

Alors rendez-vous est pris ? En attendant, visitez notre blog – vous saurez qui nous sommes et comment nous militons.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

danièle 03/10/2008 17:01

pourquoi vous écrivez toujours des tracts qui dénoncent la DRH ? c'est déplaisant pour les agents de cette direction.

modérateur 03/10/2008 23:18


Bonjour,

Lorsque nous utilisons le sigle (l'acronyme)  "DRH", nous pensons DGARH ou autres interlocuteurs avec lesquels nous négocions. Derrière DRH, nous rangeons aussi donneurs d'ordres donc : 
Exécutif et plus étroitement Présidence. Pour bien dissocier les représentants de la DRH et les élus, de l'ensemble des collègues qui travaillent à la DRH, nous nous efforçons désormais d'utiliser
les termes administration et autorité territoriale.
Je tiens quand même à préciser que ce type de reproche, ne nous a jamais été fait par les agents de la DRH : gestionnaires, chargés de formation, etc...Ils ont visiblement  fait le distinguo
sans difficultés.


Haut parleur 26/09/2008 09:39

Camarade, tu oublies que nous avons plusieurs fois été à la rencontre de nos collègues par la voix des heures d'info mensuelle (DSPAPH, DAC, TOS) et aussi parce que nous allons sur le terrain distribuer nos tracts.Que nous sommes présents par nos syndiqué dans quasiment tous les services, y compris chez "les nouveaux arrivants" : TOS, DDE, Forum des sciences.Que par 2 fois le tribunal administratif nous a donné raison contre le conseil général et son Président.Qu'en défendant le cas d'une assistante familliale à qui ont retirait un enfant,  nous avons participé à ce qu'une situation dramatique se finisse bien pour la famille concernée.Que nos actions se font sur TOUS les terrains : defense des collègues, défense d'un idéal politiquo-syndical, solidarité affiché avec les gens en lutte (par exemple : Cofidis)Et certainement tant d'autres actes dont nous pouvons etre fiers !

modérateur 26/09/2008 21:16



Salut Haut-Parleur,
Tu as raison - j'ai oublié  aussi de parler du militantisme au jour le jour, des situations dramatiques que nous résolvons, des agents en larmes dans nos locaux auxquels nous apportons
soutien et réconfort, des protections que nous apportons soit par courrier soit à l'occasion de rencontres.
J'ai oublié de parler de la difficulté d'établir un rapport de forces lorsque l'administration n'entend plus les arguments raisonnables ou que nous défendons des intérêts 
antagoniques.
J'ai oublié de décrire comment on élabore des stratégies  quand les agents ne suivent  pas,  comment on cherche la faille, comment on construit des fronts communs avec les
autres syndicats ou avec un service - je pense à la DSPAPH.
J'ai oublié de dire les espoirs et les joies, les colères et les découragements, les écoeurements et le mépris, l'amitié et la camaraderie.
J'ai oublié de parler  des certitudes et des doutes, des crispations et des évolutions.
J'ai oublié de dire combien il est difficile d'inventer un syndicalisme local à contre-courant des choix de son organisation nationale.  J'ai oublié de dire combien ça serait plus facile
d'appliquer les consignes et d'imprimer les tracts prêt-à-porter des sites confédéraux.
Et tu m'as donné une idée - ce bilan - on va le faire de cette façon là - ce sont les syndiqués, les militants et les agents qui viendront l'écrire sur le blog.
Leurs commentaires deviendront des articles.