Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

le 29 janvier, c'est l'affaire de TOUS !

12 Janvier 2009 , Rédigé par Hérisson Publié dans #Luttes

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le 29 janvier TOUS les syndicats appellent TOUS les citoyens à manifester leurs mécontentements vis à vis de la situation actuelle et contre les (pseudo) solutions proposées par Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa et sa clique.

Le SYNAVI (SYndicat NAtional des Arts VIvants link) a lancé un appel aux professionnels des arts de la rue. Nous reproduisons (partiellement) cet appel tant il amène tous citoyens à se retrouver dans cette mobilisation :

Nous sommes solidaires de tous les citoyens qui peuplent les rues et les places de nos villes et de nos villages pour dénoncer la vision d’une société repliée sur elle-même que le gouvernement actuel veut imposer en France et que nous refusons.

 Nous sommes solidaires des enseignantes et des enseignants déconsidérés dans leur métier mais qui croient en une école républicaine ouverte à tous et qui participent à l’émancipation de chacun.

Nous sommes solidaires des ouvrières et des ouvriers qui voient le fruit de leur travail s’évanouir dans les profits et autres spéculations boursières des actionnaires et qui pensent cela illégitime.

Nous sommes solidaires des infirmières, des infirmiers et des médecins qui constatent, impuissants, la désintégration de notre système de santé, mais qui ne s’y résignent pas.

Nous sommes solidaires de toutes les personnes privées d’emploi, en contradiction totale avec le préambule de la constitution de 1946 (Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi.) et qui ne l’acceptent pas.

Nous sommes solidaires des avocats, des juges qui dénoncent une politisation de la justice au détriment du citoyen.

Nous sommes solidaires des journalistes qui s'indignent de l'ingérence du pouvoir politique dans les médias.
Nous sommes solidaires de chaque citoyen français qui s’inquiète de la restriction de nos libertés par le fichage généralisé au nom de la sécurité.

Nous sommes solidaires de chacun de nous qui refuse de voir en son voisin un danger, de voir en chaque jeune un délinquant.

Nous croyons en une société où le partage, l’échange, le respect mutuel sont un socle fondamental. Nous, artistes et les techniciens du spectacle que nous sommes, voulons, de notre place, prendre part à la défense des valeurs de fraternité, d’égalité, de liberté et de justice qui animent tout humaniste.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article