Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

LA CLERICANAILLE CONTRE LES HUSSARDS NOIRS DE LA REPUBLIQUE

8 Mai 2009 , Rédigé par Le peinard Publié dans #backlash

LE RETOUR DU PERE DES MOUCHES

 

Pour mater les purotins et éviter qu'ils aient l'ambition de s'émanciper ou de se révolter, il faut limiter leur éducation et leur instruction  préconisait Adolphe Thiers surnommé Foutriqué, l' assassin des communards. "Il faut soumettre les instituteurs" à la cléricanaille.

Sarkozy plus d'un siècle plus tard, déclare placer le prêtre au-dessus de l'instituteur dans la «transmission des valeurs ».


C'est chose faite depuis le 18 décembre 2008 et en catimini comme toutes les salopises et les mauvaises batailles de la Restauration. Dans une convention signée entre le Président divorcé de la France et l''ex-des jeunesses hitlériennes, le très réactionnaire Ratzinger, l'Assiette au beurre française (l'Etat) reconnaît les diplômes de l'Enseignement catholique. Il faut rappeler que depuis plus d'un siècle, les lardons qui étaient emmiellés par les ensoutanés, passaient les mêmes épreuves et les mêmes examens que ceux de l'école publique - la vraie école libre. Les corbeaux n'envoyaient au bac que les meilleurs élèves pour faire grimper la côte du privé. C'en est terminé du contrôle républicain des connaissances, Sarkozy  assassine la République Laïque. Dans le même temps, l'Education nationale est mise à mort par les réformes et la suppression des postes d''enseignants. L'Etat donne de l'oseille pour ouvrir des classes privées dans les quartiers dits "sensibles".  L'opium du peuple est en vente libre grâce au sergeot de Latran. Les ratichons, corbeaux, cléricalards et sacs de charbon vont s'en mettre plein les fouilles et remplir les cafetières des calamiteux, du populo et des petits jean-foutre d'insanités historiques, de bondieuseries réactionnaires et de résignation.

Les chieurs d'encre n'ont pas fait leur «une » avec l'information. Testiguienne, morbleu, parbleu, ça bibelotte trop chez les zigs qui subissent le capitalisme et ses crises. Alors vaut mieux les introdufibiliser tous ces mandigots qui crèvent dans la mistoufle. Leurs petiotes auront des convulsions hystériques et des stigmates sur les mains et leurs petiots éradiqueront au nom du père des mouches tous ces barbares de muslims qui menacent notre belle société de pisse-froids

C'est pas les teigneux, les têtes de veau et les bouffe-galettes qui s'agitent à la Triperie et à l'Aquarium (Sénat et Chambre des députés) qui vont monter à l'offensive. Un populo décérébré c'est plus de pouvoir pour eux.

Et si les pauvres et les masses persistent à mâcher (penser) quand même, malgré l'enchristianisation,  on leur enverra la rousse et la troubade.

 

 

CURES, RABINS, IMAMS  : porteurs de misère, et de haine,  fauteurs de guerre, obscurantistes, ils reviennent les vautours !

 

Crossons la canaille de bénitier . C'est de nouveau d'actualité - nous sommes trop tolérants, trop endormis. La faute à qui ? la faute aux socialos qui ont brisé le dernier combat laïque du XXème siècle.

Bouffons du curé - mais faut pas l'avaler c'est toxique.

 

cgt 59

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Merci, chère camarade.
T
Camarade, je ne puis résister à l'appel de la calote. Je le met avec sa source sur mon blog. Ce matin, j'affuble déjà l'évêque d'Orléans, pourfendeur du préservatif d'un titre tout à fait de circontance.Excuse-moi mais il est des appels auxquels je ne puis résister.A lire absolument la lettre de notre camarade Michel Collet à B. Thibault et si tu approuves, fait suivre sur ton blog comme le font déjà beaucoup de camarades.Fraternellement.Jacques Tourtaux
T
Quel bel article. Me permets-tu de le mettre sur mon blog en mentionnant la source comme cela est logique?
M
<br /> le Peinard est d'accord, nous n'appliquons pas la législation sur la propriété intellectuelle :-)<br /> merci pour le compliment<br /> <br /> <br />