Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Xavier Mathieu - C'est la canaille ? Eh bien ! j'en suis !

9 Septembre 2009 , Rédigé par Le Peinard Publié dans #Luttes

Dignité ouvrière,  indignité patronale

(titre repris au Front Syndical de Classe)


Vilain spectacle que nous fait subir  ce fat de Frédéric Lefebvre avec  sa lippe méprisante et sa morgue de bourgeois.  Xavier Mathieu, par sa pugnacité,  nous livre ici l'UMP et le patronat dans toute leur vérité crue : vendus, bandits, voyous, ennemis de classe.

Pas de langue du dimanche, ni de langue-de-bois, Xavier, c'est "la France qui se lève tôt "qui tient  tête au "Parti de l'argent".


 

Patienter quelques instants, le chargement de la video est un peu laborieux.


Ce n'est pas le pilier du bagne,
C'est l'honnête homme dont la main
Par la plume ou le marteau gagne
En suant son morceau de pain
C'est le père enfin qui travaille
Les jours et quelquefois les nuits.
C'est la canaille
Eh bien, j'en suis !

Alexis Bouvier, 1865, extrait de  "C'est la Canaille ? Eh bien, j'en suis !")


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tourtaux 09/09/2009 17:05

Bonjour camarade. Je suis très remonté contre la bande d'enfoirés qui traîne les gens de notre peuple devant leur justice de classe. Ton commentaire sur mon blog tombe à pic et me conforte plus que jamais dans l'idée de lutter sans modération contre les guignols qui dirigent notre pays.A l'instant, je viens de revisionner et de réécouter la vidéo où notre camarade Xavier MATHIEU en a mis plein la tronche au méprisant et nullissime tout petit Lefèvre. Quand je vois Xavier dire ce qu'il a sur le coeur à ce minus, je me dis, pas de doute, c'est mon frère d'armes.Ce camarade de la CGT, cet ouvrier nous fait honneur, je suis fier d'appartenir à cette race d'hommes et de femmes qui dérange tellement que même l'association des "Amis de l'Humanité" fait marche arrière et réinvite notre camarade qui ne va pas se priver d'y aller. Place à la contestation ouverte, sans fards. Nous devons débusquer les traîtres du syndicalisme de compromission, partout où ils sont, il faut démasquer ceux qui frayent avec nos ennemis de classe, telle est une des missions que je me suis assignées.Les bons à riens qui gouvernent du style de celui que Xavier a ridiculisé sur Arte, il faut sans cesse les harceler, on les connait, ils ne peuvent pas nous trainer tous devant leur méprisante injustice, celle du capitalisme.Il suffit de quelques Xavier MATHIEU pour faire basculer la classe ouvrière dans la REVOLTE, alors révoltons-nous, c'est la seule arme que notre peuple possède, servons-nous en sans tarder et faisons rendre gorge à tous les voyous capitalistes et à leurs féaux serviteurs.Jacques Tourtaux

modérateur 09/09/2009 18:01


Il faudrait faire suivre une majorité de salariés, chômeurs et leurs familles. Pour l'instant, ils suivent la débâcle de leur vie à la télévision comme un match de tennis. De temps en temps, ils
crient, vas-y, le rouge,  monte au filet, donne-lui un coup de raquette dans le bide à ce gros plein de sous. Et puis, passe l'info rince-tête et la pub lave-cerveaux, plus les problème
quotidiens.....
Sinon XM c'est "le chouchou, le chouchou de nos rêves, le chouchou, le chouchou de nos coeurs ":-)))


Tourtaux 09/09/2009 16:34

Je me doutais bien que tu avais mis un nouvel article mais avant, j'ai tenu à répondre au commentaire que tu viens de faire sur mon blog sous l'article concernant le jeune Aurélien traîné devant la justice de classe de notre pays, tombé aux mains de nos pires ennemis.Je dois dire et ça ne surprendra personne, nous résonnons juste et parlons vrai, comme notre camarade Xavier MATHIEU.Je répète ici ce que je te dis dans mon commentaire : Je suis fier d'être de la lignée des Xavier MATHIEU et j'insiste de nouveau pour que les gueux que nous sommes se révoltent. Le mépris de nos pires ennemis de classe n'est pas supportable, c'est inacceptable.Nous sommes tous des Xavier MATHIEU!Jacques Tourtaux

modérateur 09/09/2009 17:55


Nous sommes les gueux, ce sont les dé-gueux.
Pour le mépris, il faut faire comme XM, s'en contre-ficher,  les intérêts des uns et des autres sont inconciliables. Plus ils durcissent nos conditions de vie (sécu, retraites, réforme des
hôpitaux, conditions d'indemnisations des chômeurs....), plus ils s'enrichissent, plus la réalité et la violence de nos rapports deviennent évidentes.


herisson 09/09/2009 16:13

Le pire dans cette émission, ce fut la clique des invités 2 journaleux (Jofrin et un mec du Figaro) Lefebvre donc et Benoît Hamon.Durant toute la séquence Xavier Mathieu n'existait pas : les autres, les gens de média parlaient avec leur langue bien rodée, de "lui", d'"il" etc.remarquez d'ailleurs dans l'extrait comment le pourri répond à Xavier Mathieu : il lui tourne le dos et s'adresse en fait à l'animateur.Quel Mépris !

modérateur 09/09/2009 17:49


Je ne vois pas les choses comme toi. Pour le mépris,oui, le fait de "parler" Xavier comme   un "sous tutelle", un inférieur, ok.  Mais XM existait bel et bien sur ce plateau et les
embarrassait, peut-être même que Lefebvre avait peur physiquement :-))

Joffrin :-)) on devine ce qu'il pense "comment  passer pour le rédac'chef d'un journal qui se dit de gauche "Libé" et rester copain avec Lefebvre ?"