Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

UMP, actionnaires, patrons : ils sont collectivement responsables

22 Septembre 2009 , Rédigé par modérateur Publié dans #Luttes

"Pour la défense des libertés publiques.
 Pour l’arrêt des poursuites contre les 6 salariés de Continental.

La condamnation de 6 salariés de Continental le 1er septembre par le tribunal de Compiègne est bien sûr une vengeance à froid des responsables de l’Etat par rapport aux concessions importantes que la lutte des 1120 salariés de Clairoix leur ont arraché. Mais ce jugement dépasse très largement la lutte des seuls salariés de Continental. En effet, la lourde condamnation, les dommages et intérêts astronomiques demandés, a été faite au nom d’une responsabilité collective qui n’existe pas dans la loi. La procureure de la république avait réclamé cette condamnation au nom de l’Etat en déclarant : «peu importe ce que les ouvriers inculpés ont fait réellement chacun, le jour de la manifestation, en y ayant participé ils sont responsables collectivement de ce qui a été fait ».
Ce sont tous les salariés qui se battent contre les licenciements et pour leurs revendications, tous ceux qui participeraient à une manifestation, qui sur cette base pourraient se retrouver condamnés demain au nom de cette « responsabilité collective » réinventée par le jugement du tribunal de Compiègne. En fait, ce jugement, réintroduit la loi anti-casseurs abrogée il y a 28 ans et qui était considérée comme une menace sur les libertés publiques par tous les syndicats, partis et associations, attachés aux libertés ouvrières et démocratiques. Et cette menace est d’autant plus pressante qu’une des hautes personnalités de l’UMP a réclamé que le jugement contre les salariés de Continental fasse jurisprudence et s’applique dans tout le pays dans toutes les situations.
 En défendant les 6 salariés de Continental condamnés on défend le droit des travailleurs à se défendre et les libertés publiques menacées.
 C’est pourquoi nous appelons les confédérations CGT/CFDT/FO/CFTC/CFE-CGC /Solidaire/FSU/UNSA/FSU/SUD à se joindre à nous au : Rassemblement pour la défense des libertés publiques et l’arrêt des poursuites contre les 6 salariés de Continental."

 le samedi 26 septembre à 15H00
 devant l’usine de Clairoix.
 ( Barbecue - Rafraichissements à partir de 12h30 sur place )


 Intersyndicale et comité de lutte.
 POUR LE SOUTIEN FINANCIER INDISPENSABLE POUR ASSURER LA DEFENSE DE NOS 6 CAMARADES, ADRESSEZ VOS DONS A L’ORDRE DE : « SOLIDARITE CONTINENTAL » - 35 RUE DU TOUR DE VILLE – 60280 CLAIROIX

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tourtaux 24/09/2009 20:44


Je recommence, tout s'est envolé d'une pichenette.
Mes camarades, avec leur syndicat CGT de LUTTES DE CLASSES, la vraie CGT, celle à laquelle j'ai adhéré en janvier 1964, pas celle des couilles molles qui trahissent au premier coup de vent, les
Philips EGP DREUX appellent à la RESISTANCE contre le capitalisme, vous savez cette saloperie que le patron de la CES veut sauver.
Je sais que la jonction est en train de se faire avec les travailleurs de boites en lutte où à venir et ceci, dans la foulée du 17/09 partie de la base CGT qui, elle, est saine.
A partir de lundi, les Cegelec entrent en lutte, les cargos rail sont en grève reconductible bien suivie et bien d'autres travailleurs aussi, donc, tout une foule d'indices font que le déclic va,
de mon point de vue, se faire à partir des Philips.
Notre classe ouvrière est emmenée par de grands leaders, les Elie Domota, Xavier Mathieu et autres Manu Georget sont d'authentiques combattants de classe. Sarkozy le fanfaron va trouver à qui
parler, la classe ouvrière va reprendre espoir et balayer la vermine qui nous en fait tant baver.
Avant de nous quitter, vous savez que le syndicat CGT du CG08 a fait un blog, allez y faire un tour, la Corrêze y va et moi aussi puisqu'il parait qu'ils me connaissent... en bien!
A bientôt dans les luttes! 
Jacques Tourtaux
 


modérateur 24/09/2009 21:30


Les CGT des CG montent au créneau, il faut qu'on se rassemble et qu'on s'organise car nous avons fort à faire pour sauver notre statut menacé par la droite et aussi par les socialistes.


tourtaux 23/09/2009 20:37


Merci de me rencarder  sur ces détails qui ne m'effleurent même pas l'esprit car durant mes années de cheminots, je n'ai jamais voulu avoir la moindre petite responsabilité dans un CE parce
que j'avais remarqué, bien entendu ce n'est pas le cas pour tous, que les copains qui s'occupaient du fonctionnent du CE étaient tellement pris qu'ils n'étaient plus sur le terrain au contact des
cheminots du tas.


modérateur 24/09/2009 18:55


tu sais, nous on n' a pas de CE mais un Comité des Oeuvres Sociales pour l'intant présidé et dirigé par la CFDT. C'est en effet un Comité quant aux oeuvres sociales on les cherche :-)) Ca serait
plutôt un Comité des Bonnes Oeuvres pour une certaine catégorie déjà bien lotie du personnel. Petite classe moyenne, niveau de diplôme moyen, catégories socio-professionnelles protégées jusqu'à
présent des réalités sociales. 


Tourtaux 23/09/2009 14:33



Il y a tellement d'entreprises qui vont mal dans ce pays, que la solidarité financière pour leurs salariés est morcelée, les donateurs ne sachant plus ou donner du porte-monnaie.
Il y a du fric dans les CE et si c'est possible, autant qu'il soit utilisé pour une juste cause



modérateur 23/09/2009 19:33


je suis d'accord, mais la conf, elle ne pourrait pas organiser la collecte des aides au niveau national ? parce que vois-tu dans pas mal de syndicats et sections, si la demande d'aide émanait de
l'Autorité :-)) ça aurait plus de poids.