Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

APPEL AUX CITOYENS et à LA SOCIETE CIVILE

19 Août 2010 , Rédigé par TriNiTy Publié dans #"matin brun"

N.B : En France environ 6000 tsiganes furent internés dans des camps pendant la seconde guerre mondiale.  

 

"APPEL AUX CITOYENS et à LA SOCIETE CIVILE

 

Nous, institutrices et instituteurs de la République, depuis deux ans, sommes entrés en résistance et en désobéissance pour défendre l’école publique ébranlée dans ses fondements par des « réformes » contraires à l’intérêt supérieur de l’enfant.

Aujourd’hui, l’idéologie d’un parti extrémiste aux solutions discriminatoires a pénétré les sphères du pouvoir. Sous couvert de lutte contre l’insécurité et la délinquance, des lois contraires à l’esprit de notre République ont été votées, d’autres le seront certainement prochainement. Des décisions visant à stigmatiser et exclure certaines catégories de la population créent un climat de tension insupportable. Même si elles visent à masquer l’échec d’une politique économique et sociale qui pénalise les plus faibles, toutes ces mesures constituent d’abord une menace pour la démocratie et la paix civile.

Par l’abus de pouvoir d’un homme et d’un gouvernement dévot, l’Etat de droit est aujourd’hui en danger. Or, c’est de notre silence, de notre résignation, de notre passivité et de notre soumission que ce pouvoir autoritaire et brutal tient sa force. Il est temps d’enrayer cette machine infernale.

A tous les citoyens, à toutes les forces vives de notre République, nous lançons un appel pressant à se déclarer en insoumission ouverte à cette politique immorale et dangereuse pour défendre les valeurs et les institutions républicaines qui sont bafouées par des lois et décrets contraires à la dignité humaine et à l égalité des citoyens devant la loi.

L’affichage public et massif de cette dissidence civile, éthique et responsable, signera l’échec de ce pouvoir à régenter les esprits, à gouverner par la peur et à imposer ses lois anti républicaines et ses réformes anti sociales.

Notre démocratie a besoin de respirer. Elle a plus que jamais besoin de citoyens libres, éclairés et responsables qui sachent faire prévaloir les exigences de la conscience et de la raison pour bâtir une société plus juste, plus tolérante et plus solidaire.

Désormais, notre devoir à toutes et à tous est de ne pas être complice de cet te régression démocratique et sociale et de construire, dès aujourd’hui, un avenir porteur d’espérance pour tous.

Ensemble, nous le pouvons si nous le décidons !

Nous appelons les citoyens, les associations, les partis, les syndicats et toutes les forces de la société civile à rejoindre le mouvement de résistance civique enfantsrom.jpgaux lois anti républicaines qui déshonorent notre pays, à diffuser largement cet appel et à participer massivement aux rassemblements du 4 septembre par tout en France."

Réseau des enseignants du primaire en résistance
http: / / resistancepedagogique.org

Source : http://www.lepost.fr/article/2010/08/19/2189220_resistance-pedagogique-appel-pour-une-insoumission-a-la-politique-de-crapoussin-1er-et-ses-stercoraires.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tourtaux 20/08/2010 10:30



Voilà ma réponse à ton commentaire à cet article sur mon blog.



 Moderateur opte aussi pour l'insoumission et la Résistance, là aussi, le contraire m'eut étonné.
Sous quelles formes pouvons-nous manifester notre opposition marquée à ce gouvernement de la honte si ce n'est en continuant de mener inlassablement le combat via nos blogs et sites aussi
longtemps que nous le pourrons?
Nous n'allons pas avoir à combattre contre le seul gouvernement puisque nous allons rencontrer une sourde et farouche opposition des directions des organisations syndicales qui vont se sentir
"trahies", l'idée ne venant pas d'eux. Nous les avons vu et les voyons encore à l'oeuvre pour les sans-papiers mais, notre lutte qui est constante dans sa régularité et dans la durée ne
s'arrêtera pas.
Nous ne pouvons pas continuer de laisser des sei(ai)gneurs poursuivre leurs actions réformistes, donc dangereuses pour nos acquis, donc pour notre peuple, sans réagir.
La forme de lutte très courageuse lancée par des instituteurs il y a deux ans est très marginalisée, elle a besoin d'être épaulée et soutenue par les parents d'élèves, leurs familles et
l'ensemble de la classe ouvrière.
Cette admirable Résistance, cette Insoumission de quelques courageux instituteurs ne doivent pas restée isolées, les sanctions étant très lourdes.
Des camarades de l'ex-EDF notamment, pour ne citer qu'eux, sont très sévèrement sanctionnés pour la magnifique lutte qu'ils ont menée pendant plus de deux mois. Ces Robins des bois sont
pourchassés par leur direction qui cherche à les licencier pour l'exemple.
Le but recherché par leurs employeurs est de faire régner un climat de peur parmi les salariés de l'ex-EDF, comme partout ailleurs dans le pays.
C'est pourquoi, il me semble que cette Révolte citoyenne de travailleurs de l'enseignement a pour tous valeur d'exemple et doit être soutenue et amplifiée dans tout le pays, que cela plaise ou
non aux leaders syndicaux et aux sectaires de tout poil. Sarkozy et ses godillots ne doivent plus avoir un instant de répit.
Notre combat permanent doit harceler sans cesse la clique qui est aux affaires du pays.
Il y en a plus qu'assez de voir des salariés en lutte perdre leur emploi, être traînés devant une "justice" qui est celle des riches, celle de la droite la plus réactionnaire que la France ait
connue depuis le règne du traître Pétain dans les années 40.
En France, la colère populaire enfle, faisons monter la pression chez les travailleurs, les petits paysans, les chômeurs, les jeunes, les retraités, toutes les personnes qui souffrent de la folle
politique conduite par l'usurpateur Sarkozy.
Aidons à la création d'un rapport de forces conséquent pour stopper net les assauts du MEDEF et de ses valets du gouvernement.
Telle est la mission que doit s'assigner tout ennemi de la classe capitaliste.



modérateur 20/08/2010 13:01



Fonctionnaire ou pas, il y a des dérives qu'on ne peut pas accepter : le racisme ou la xénophobie d'Etat en font partie, la stigmatisation d'un catégorie de citoyens pointés comme sous-citoyens
n'est pas acceptable non plus, les gares et les places publiques envahies par l'armée et la police non plus, les fichiers et les contrôles des populations vulnérables par les services sociaux et
la police non plus, les rafles, les déportations, l'internement en centre des Roms, non plus. Nous sommes normaux ce sont ceux qui se taisent qui sont dangereux.