Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Complémentaire santé : le travail tue, le travail paie, la vie s'achète au supermarché (...)

14 Juillet 2012 , Rédigé par TriNiTy Publié dans #Luttes

(...) Le temps payé ne revient plus, la jeunesse meurt de temps perdu.

(Raoul Vaneigem)

 

Puisqu'on épuise une partie de son énergie au travail (la fameuse force de travail) et qu'on y laisse également un peu voire beaucoup de sa santé, il ne paraît pas excessif de demander à l'employeur (socialiste) de participer à la protection sociale complémentaire de ses agents.


C'est à cela que travaille la CGT 59 y compris pendant la désertification estivale sociale et militante.

Nos budgets familiaux souffrent particulièrement de la crise économique et financière qui n'est pas - et ce n'est pas superflu de le rappeler -  imputable aux peuples mais bien à tous ceux qui se satisfont du système de prédation capitaliste.

 

Un coup de pouce financier ne sera donc pas superflu dès la rentrée et comme les complémentaires santé/prévoyance ça coûte très cher, il serait étonnant que l'employeur vienne à nous les mains pleines et le sourire aux lèvres. Pour le convaincre de participer de manière significative à nos complémentaires  - compte-tenu du profil actuel de notre employeur, nous nous attendons à une opération de communication "paillettes et poudre aux yeux" donc à pas grand'chose - nous invitons donc les agents du Département à répondre massivement au questionnaire-en-ligne élaboré par la CGT 59. Vous y accéderez en consultant sur l'Intranet, l'article CGT "complémentaires Santé", mis en ligne ce jeudi 12 juillet sur la page actualité des organisations syndicales.

Si vous ne le trouvez pas, si vous êtes en congés, en arrêt maladie, ou autre, envoyez-nous un courriel à l'adresse cgt@cg59.fr, nous vous communiquerons le lien vers le questionnaire. Ce questionnaire est anonyme et uniquement réservé aux salariés du Conseil Général du Nord d'où l'absence du lien direct sur le blog.

 

Les complémentaires santé et prévoyance pèsent lourd sur les budgets des salariés. D'ores et déjà, parmi les premières réponses à notre questionnaire, nombreux sont les collègues qui font l'impasse sur l'une ou l'autre de ces garanties et travaillent sans filet, pas par amour du risque ! Ils espèrent que la vie ne leur jouera pas un mauvais tour. C'est dangereux, ils en sont conscients. Ca aussi, c'est de la précarité !

 

Votre participation, votre engagement seront notre force,
ils  feront la différence en septembre au niveau des négociations.

Nous serons, chiffres et commentaires à l'appui, vos porte-paroles.

 

Si vous n'avez pas accès à l'Intranet, vous pouvez également répondre au questionnaire papier 


Pour plus d'informations sur la possibilité de la participation de l'employeur public aux protections complémentaires de ses agents et ses modalités, téléchargez notre  tract - note d'information 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 15/07/2012 13:52


Tu bosses et tu te tais! Cest déjà pas mal que tu as un travail! Il y a plusieurs années c'était déjà ce que l'on me disait. Aujourd'hui c'est pire! Maintenant je pourrais dire c'est tu bosses et
tu meurs en silence! Le problème des retraites va être vite réglé au vu des pressions , du stress qu'engendre le travail . En plus quand on entend que les médecins disent que c'est la pression
des patients et la peur d'aller au pénal qui les forcent à faire des prescriptions inutiles,  des demandes d'analyses et d'IRM etc. c'est encore la faute de l'usager si le deficit augmente!
Mais tous ces journalistes à la botte du gouvernement oublient de parler des profits incroyables des laboratoires  pharmaceutiques,  des côuts excessifs  des cabinets de
radiologie et tout le reste pour culpabiliser une fois de plus le pauvre contribuable et lui faire payer la note. Les déficits ne viennent pas de nous . Bientôt si l'on est malade ce sera de
notre faute et on va créer un organisme de contrôle pour détermnier notre reponsabilité et le taux du remboursemant auquel on aura droit!  Science fiction? Peut-être pas!


Les complémentaires augmentent et les employeurs qui sont cause de problèmes de santé graves occassionnés  par leurs exigences démésurées,  et le Département du Nord n'est pas à être
exclu de la dégradation de la santé de ses salariés doit payer pour ses ereurs de management et la gestion inhumaine qu'il continue à pas de géant d'imposer à l'ensemble de son personnel.

modérateur 15/07/2012 15:30



Notre employeur n'a pas une gestion inhumaine du personnel même s'il est vrai que dans cette énorme collectivité les erreurs de casting au niveau de la hiérarchie ou certains choix dits
contraints occasionnent de grandes souffrances dans certains services ; oui il y a des petits chefs incompétents et autoritaires, des plus gros poissons carriéristes et ambitieux, de la
désinvolture dans le traitement des problèmes, du désintérêt pour autrui, l'incapacité d'assumer des responsabilités, du mensonge et de la mauvaise foi comme dans tous les collectifs de travail.


Que le "patron" participe à la protection complémentaire des agents apparaît comme allant de soi puisque le travail n'est pas toujours (souvent ?) vecteur de joie et réalisation de soi mais plus
souvent responsable de stress et de maladies professionnelles diverses (dépressions, hypertension, TMS, etc). C'est un peu une réparation du préjudice subi. L'idéal serait une Sécurité sociale
pour tous en bonne santé.



ANONYME 15/07/2012 09:55


Comment se situent les autres syndicats par rapport à cette complémentaire par rapport aux choix   qui vont être faits par le Président?

TriNiTy 15/07/2012 13:38



Est-ce que j'en sais moi ? je n'ai pas ma carte dans les autres orgas.  Si elles se réveillent en septembre, ça sera tardif, non ?



Tourtaux 14/07/2012 21:22


Cet article est publié sur le blog du Sanglier Rouge.


 

modérateur 14/07/2012 21:38



merci Jacques