Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Petite chronique d'un CHS ordinaire où il est question de tentatives de suicide

29 Avril 2013 , Rédigé par TriNiTy Publié dans #cgt59

  On ne va pas terminer à 20 heures !

 

Les tentatives de suicide se multiplient ces dernières années au Conseil Général du Nord. Depuis la défenestration de notre collègue J.C et la disparition du courrier d'explications qu'il avait laissé sur son bureau, sans doute emporté par le vent... les sales histoires se succèdent et la tournante des élus et des "hauts" fonctionnaires n'y fait rien.

Voici un florilège des interventions de la Vice-Présidente aux Ressources Humaines, Madame F. lors de l'examen des situations du point « tentatives d'autolyse » lors du CHS du 14 février dernier.

Madame F. après avoir refusé à l'agent ayant fait une tentative de suicide de s'exprimer en CHS, invective, pour faire bonne mesure,  l'expert du syndicat SUD qui tente de protester contre une pré-enquête bidonnée :

"nous sommes sur des tentatives, ne dramatisez pas inutilement un sujet qui est déjà assez grave"

puis lassée par un dossier potentiellement accablant pour l'administration, elle demande à passer au suivant !

"Nous laissons la procédure se dérouler. Je vous propose de passer à la personne suivante"

Elle demande ensuite à l'expert Sud de sortir. Une élue CFDT intervient en faveur du maintien de la présence de l'expert SUD en rappelant qu'il est inscrit à l'ODJ sur l'ensemble du dossier. Mais la Vice-Présidente refuse. Elle a un agenda fourni, trop de mandats et des élections l'année prochaine...

"Monsieur T lui-même dans ses propos liminaires a indiqué qu'il était là pour le cas de Madame D (...). Soyons vigilants. Si nous ne voulons pas terminer à 20 heures ce soir, il nous faut avancer".

On  ne va pas  gaspiller du temps à essayer de comprendre pourquoi des agents tentent de se tuer sur leur lieu de travail !

Sur la situation suivante où une pré-enquête menée par l'ACFI seul, devient enquête définitive et conclut à une préconisation d'éloignement de l'agent concerné, Madame F. évacue rapidement les arguments convergents des élus du personnel qui soulignent que le message écrit laissé par l'agent établit un lien clair avec le travail et qu'il faudrait continuer l'enquête en présence d'élus CHS.

Elle refuse la poursuite de l'enquête en concluant par un«pour moi l'enquête est terminée. Il y avait trois personnes, on les a vues ». Et elle passe aux votes et c'est sans surprise, l'ensemble des organisations votent contre et l'administration vote pour. L'avis est donné favorable !

Surprenant n'est-ce-pas,  ce simulacre de démocratie qui fait que 10 voix de l'administration + un Conseiller Général valent plus que 10 voix d'élus du personnel ?

Le reste du CHS est mené au pas de charge pour se terminer à 16 h 10. Il y avait de la marge avant de finir à 20 heures ! La lecture du verbatim laisse sans voix, les CHS sont présidés comme des conseils de classe : infantilisation des participants, manifestations déplacées d'autorité de la Présidente qui tranche, fait la morale et distibue parole et bons points.

Pour affecter la compassion tout en expédiant une fin de non recevoir, il faudrait du talent !

Les élus du personnel, tous syndicats confondus, sont exemplaires, d'une patience et d'une politesse remarquables. Ca doit changer ! La publicité systématique des débats* nous semble devoir y contribuer. 

 

* dans le respect de la confidentialité.



 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean Pierre 01/05/2013 14:39


Heureusement que je n'ai plus que 3 ans à travailler car les conditions deviennent de plus en plus odieuses. Je travaille dans le secteur social et je peux vous assurer que ce n'est pas
letravail en tant que tel qui devient pénible mais toute cette machine infernale qu'est la hiérérachie qui rend la vie impossible à nous qui sommes sur le terrain. Il y a tellement de
responsables qui se passent de  l'un à  l'autre les problèmes pour ne pas prendre leurs responsabilités que je vois beuacoup de collègues et plus particulièrement des jeunes
professionnels  qui dépriment , sont en arrét etc... La souffrance au travail dû à un management totalement inefficace et à des chefs totalement incompétents qui ne cherchent qu'à fuir
leur poste pour en trouver d'autres avec cette course à la promoption,  que les usagers et nous travailleurs sociaux sommes  perdus de vue.En tant que travailleur social les
obstacles deviennent tels que nous avons du mal à faire notre travail correctement. La DRH ne veut rien entendre   et je vois que le CHS ce n'est pas mieux  la Vice Présidente
dont la préocupation semble t-il sont les prochaines éléctions est comme nos chefs prise par sa  petite personne . L'intéret  général   semble mis aux oubliettes .
Et pendant tout ce temps on rame , on rame ! On déprime , on déprime!

Une assistante familiale 01/05/2013 10:02


Je suis assistante familiale et je lis de temps en temps votre blog. Je peut vous dire que nous sommes beaucoup peut-être pas à vouloir se sucider mais on tient par des médicaments tellment on on
nous considrer comme du bétail.La lettre ouverte sur la mort pyschique des enfants c'est pareil pour nous on nous tue pareil à force de nous prendre pour rien . La dame du chs qui a l'air de s'en
foutre ne doit pas connaitre  la réalité du travail sinon elle prendrait au sérieux tout cela. Mais comme dit mon mari c'est de la politique et la politique c'est de faire croire que tout va
bien.

modérateur 01/05/2013 10:26



la compassion des hommes et femmes politiques est une compassion feinte, nous sommes des abstractions pour eux et surtout, nous devenons gênants quand nous contredisons l'image qu'ils essaient de
donner.



CAROLINE 30/04/2013 20:02


Madame F qui apparremment cumule les mandats devrait faire des choix pour permettre l'expression des uns et des autres. Mais si sa préoccupation est son planning et ses horaires, évidemment dans
ces conditions,  la pauvre ne peut tout assumer! Quelle âge a cette personne? Peut-être doit -elle se coucher tôt? Il faudra la prochaine fois lui demander un certificat médical qui prouve
qu'elle doit se ménager. Mais alors dans ces conditions cette personne devrait passer la main pour donner la possibilité à un autre d'entendre et d' écouter les problèmes des agents qui vont mal.
mais est-ce bien cela que veut notre Président? Il est donc très préoccupant de savoir comment fonctionne le CHS et que l'administration plus un CG valent plus que les représentants du personnel!
Que quelqu'un meurt ou essaye de se tuer quelle importance pour cette personne ? Bientôt les representants du personnel seront taxés d'exagération! Mais est-ce si étonnant dans le contexte actuel
où l'humain est relégué à la dernière place ?

modérateur 30/04/2013 20:47



Je pense que si on a de nombreux engagements, on ne doit pas accepter en plus la Vice-Présidente aux ressources humaines ; c'est une responsabilité importante.



Tourtaux 30/04/2013 19:09


Pour clore le tout à la veille du 1er MAI, mon compte facebook vient d'être suspendu.


Je sais que c'est l'oeuvre de "camarades". 


 

Tourtaux 29/04/2013 21:29


Mon commentaire n'apparait pas dans la communauté Syndicalisme

modérateur 29/04/2013 22:07



j'ai fait comme d'habitude ; la semaine dernière, il m'a été impossible de publier un commentaire d'un camarade, je le validais mais ça ne servait à rien.