Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Conseil Général et choix politique, Episode 2 : les transports

14 Mai 2010 , Rédigé par modérateur Publié dans #management social-liberal

Un choix politique, c'est par exemple, choisir une multinationale qui assure un service moindre au lieu de boîtes locales qui ont fait leurs preuves...

 

Arc en Ciel

Arc en ciel 2

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hérisson 15/05/2010 08:12



Clairement, nous voyons un Parti socialiste de plus en plus arrogant qui a entrainer derrière lui le PC dans sa chute.


Effectivement on peut se demander ce qui, en 2008, a poussé le PC a reconduire son accord de participation. On voit bien que les mister Hide libéraux ont prix le dessus sur les Dr Jeckyll
socialiste.


Maintenant, nous renvoyons le PC a ses propres contradictions...


On verra lors du vote en seance pleinière, un sursaut de gauche est possible ;-)



modérateur 15/05/2010 10:52



Pour les trente dernières années, on peut même avancer que le PS a un peu poussé le PC devant,  en avançant le pied pour un croc-en-jambe   :-)) abandon du programme commun,
instrumentalisation des ministres communistes, inertie du mouvement social pendant la période "socialiste" y compris d'austérité....



Miette 14/05/2010 20:01



Véolia ! pas touche sinon c'est le procès assuré - l'ex CGE ne supporte pas qu'on gratte un peu son vernis green-washingué. Mais choisir Véolia ! et les cocos qu'est-ce qu'ils foutent dans ce
Conseil Général, ils ne l'ouvrent jamais ? Choisir Véolia plutôt que privilégier l'expérience des transporteurs locaux pour 3 % de bonus, c'est encore une sacré preuve de la résistance de notre
collectivité ! Il est vrai que Véolia avait déjà été invité (payé ?) pour une séance de formation des cadres territoriaux.



modérateur 14/05/2010 22:22



Véolia transport, énergie, eau, propreté, si c'est pas de la concentration monopolistique ça ! et ça grignote, ça phagocyte tout sur son passage  et les socialos trop contents de suivre le
mouvement....