Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Contraintes ou mensonges ?

13 Juillet 2014 , Rédigé par TriNiTy Publié dans #cgt59

Lettre ouverte aux conseillers généraux 

 

Contraintes budgétaires ou...mensonges budgétaires ?


Tous les ans, le budget du Département, préparé par l'exécutif (et les services), est voté par l'ensemble des conseillers généraux. La loi (et un peu de bon sens) imposent que le budget soit voté en équilibre réel et sincère. Il fait nécessairement l'objet d'ajustements en cours d'exercice (les décisions modificatives) . Cependant, ces évolutions doivent être relativement marginales. Dans les faits, on en est loin. Les crédits votés en décembre sont «  gelés  » pour
partie (en général 1 0% de la somme), par simple décision administrative, dès janvier ; ces crédits «  gelés  » existent fictivement mais ne peuvent être utilisés. Certaines lignes, gelées à 1 00%, n'ont été débloquées, et encore très parcimonieusement, qu'à la mi-avril.
Et il ne s'agit pas de situations isolées, mais bien d'un dysfonctionnement général de la collectivité ; aucune directionn'est épargnée - même celles qui appartiennent à la DG «  Solidarité  ».
Peut-on encore parler de sincérité budgétaire ?

 

Lire la suite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marc 13/07/2014 17:57


ON NOUS MENT DE PARTOUT. Rien que des effets d'annonce pour nous faire croire que notre Président  du CG  domine la situation! Et bien non . C'est encore les plus faibles et les plus
démunis  qui vont trinquer et subir une politique  d'austérité mais pas austère pour notre Président  nos conseillers Généraux  et toute la haute administration! C'est tout à
fait deséspérant mais malgré tous leurs mensonges et leurs secrets il faut continuer à leur tanner le cuir pour qu'ils n'aillent pas trop loin dans la casse des services publics  et
l'abandon de toute une couche de la population qui est en train de crever et qui ne peut même plus se soigner . Alors leurs beaux discours qu'ils aillent se faire foutre!