Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Dimanche, votons contre le Capital !

20 Avril 2012 , Rédigé par Le Peinard Publié dans #anti-langue-de-bois

Vos créances pourries, vous vous les gardez !

 

"Et paf, seconde torgnole ! Près de 60% de « non » sans condition ! Après une première claque retentissante en mars 2010, nos volcaniques amis islandais ont réitéré par référendum, le samedi 9 avril, à la finance internationale et à leur gouvernement, leur refus de payer les pots cassés de la Grande Crise." cf l'article 

 

Dimanche votons contre l'austérité, contre le remboursement de la dette, votons contre le Capital, votons pour....euh, eh bien trouvez-donc si un candidat correspond à ce programme. Internationalement vôtre. 

 

* info signalée ici : http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-les-islandais-rejettent-pour-la-seconde-fois-leur-non-au-paiement-de-la-crise-capitaliste-qu-on-se-103715619.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hérisson 21/04/2012 09:15


Concernant Mélenchon, je laisse le bénéfice du doute puisque d'executif PG je ne connais pas. Par contre nous avons les bilans d'executif FN, UMP, PS et PCF...


On constatera aussi que ceux là même qui, jusqu'au sein du Front de Gauche, craigne voire présie la trahison de Mélenchon, siegent avec le PS (parfois modemisé). Des élus PCF j'en connais et
franchement question traitrise... pour ceux là, c'est plutot la lutte des places qu la lutte des classes. Perso j'irai voter, et si je sais pour qui je voterai pas, effectivement je ne sais pour
qui voter : y reste plus grand monde !

Le Peinard 21/04/2012 11:32



Le camarade ouvrier Poutou ? c'est un cégétiste ! on ne connaît pas non plus les exécutifs LCRevolutionnaire oups NPA. Il porte un discours similaire à celui de JLM, il vit dans sa chair la
réalité de l'exploitation capitaliste, il n'appellera pas à voter PS au second tour, il est un des nôtres, ce n'est pas un bourgeois. Pourquoi le mouvement qui porte au nues le  FdG ne
s'intéresse-t-il pas à cet homme qui a quand même la meilleure gueule de tous les candidats ? parce qu'il parle comme nous, qu'il a la même hexis, les mêmes embarras de langage, la même
inhibition à la prise de parole, les mêmes blocages et déterminations sociales que nous. Parce qu'il est notre semblable, il est méprisé, moqué et humilié. Ca ne rappelle rien de la condition
ouvrière et salariée ? Nous ne savons même pas être fraternels et solidaires. Nous préférons des bourgeois ou assimilés à grande gueule, qui portent beau,  à l'aise, assurés, dominateurs,
arrogants, des leaders, nous préférons la servitude à la prise du pouvoir (qui peut être pacifique).



Tourtaux 21/04/2012 07:14


C'est le côté inhumain que je veux montrer. Des milliers de personnes, en particulier des petits enfants sont massacrés par des gens qui nous demandent de leur accorder notre confiance. Les
ingérences d'un pays dans les affaires d'autres pays, conduisent inévitablement aux pires abominations que sont les guerres. Voilà ce que j'ai voulu dire.

modérateur 21/04/2012 11:20



je sais Jacques.



Tourtaux 20/04/2012 15:29


MELENCHON/HOLLANDE = MEME COMBAT COLONIAL !!


MELENCHON A VOTE POUR L'INTERVENTION MILITAIRE EN LIBYE QUI A FAIT DES DIZAINES DE MILLIERS DE VIICTIMES CIVILES NOTAMMENT DES FEMMES ET DES ENFANTS, PETITS INNOCENTS QUI N'AVAIENT FAIT DE MAL A
PERSONNE ET NE DEMANDAIENT QU'A VIVRE ET A JOUER COMME TOUS LES PETITS ENFANTS DU MONDE


et l'autre, le PS HOLLANDE, A DEJA CHAUSSE LES RANGERS PUISQU'IL VIENT DE DECLARER A EUROPE 1 QUE SI L'ONU LE DECIDAIT, IL SOUTIENDRAIT UNE INTERVENTION EN SYRIE


Jacques Tourtaux


Militant CGT


Anticolonialiste

modérateur 20/04/2012 22:27



Tu connais ma position sur la Lybie - nous n'étions pas d'accord sur la nécessité de choisir un camp ou l'autre, entre la peste et le cholera, bof - ce qui est sûr, c'est que maintenant tout ce
beau monde se fiche pas mal de ce qui peut bien s'y passer. Sur la Syrie, tu connais également ma position, les sanguinaires qui se reproduisent de père en fils, très peu pour moi ; les
manipulations d'opinion publiques également. En cette période d'imbecillité politique généralisée rappelons les propos de Pierre Bourdieu, dénonçant la Télévision, les journalistes aux ordres et
les intellectuels du pouvoir qui, dès les années 90 ont simplifié et caricaturé la complexité de ce qui se passait en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, oublieux du fait que les mouvements
révolutionnaires de libération et d'émancipation avaient été combattus, brisés et corrompus par les pouvoirs mêmes que ces intellectuels  servent comme des chiens. Trente ans après on arrive
à une vision binaire de ce qu'on appelle pour plus de facilité intellectuelle et d'impact idéologique "l'islamisme".


"« Tous ceux qui ont été là, jour après jour, pendant des années, pour recevoir les réfugiés algériens, […] qui se sont mobilisés, dès juin 1993, dès les premiers
assassinats, non seulement pour apporter secours et protection autant que c’était possible, mais pour essayer de s’informer et d’informer, de comprendre et de faire comprendre une réalité
complexe, et qui se sont battus, inlassablement […] pour arracher la crise algérienne aux visions unilatérales, tous ces intellectuels de tous les pays qui se sont unis pour combattre
l’indifférence ou la xénophobie, pour rappeler au respect de la complexité du monde en dénouant les confusions, délibérément entretenues par certains, ont soudain découvert que tous leurs efforts
pouvaient être détruits, anéantis, en deux temps trois mouvements. Deux articles écrits au terme d’un voyage sous escorte, programmé, balisé, surveillé par les autorités ou l’armée algérienne,
qui seront publiés dans le plus grand quotidien français, quoique bourrés de platitudes et d’erreurs et tout orientés vers une conclusion simpliste, bien faite pour donner satisfaction à
l’apitoiement superficiel et à la haine raciste, maquillée en indignation humaniste. Un meeting unanimiste regroupant tout le gratin de l’intelligentsia médiatique et des hommes politiques allant
du libéral intégriste à l’écologiste opportuniste en passant par la passionaria des "éradicateurs". Une émission de télévision
parfaitement unilatérale sous des apparences de neutralité. Et le tour est joué. Le compteur est remis à zéro. L’intellectuel négatif a rempli sa mission : qui voudra se dire solidaire des
égorgeurs, des violeurs et des assassins, – surtout quand il s’agit de gens que l’on désigne, sans autre attendu historique, comme des "fous de l’islam", enveloppé sous le nom honni d’islamisme,
condensé de tous les fanatismes orientaux, bien fait pour donner au mépris raciste l’alibi indiscutable de la légitimité éthique et laïque ? […] »