Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Enquête administrative au Musée du Verre de Sars Poteries. Enfin !

13 Avril 2013 , Rédigé par Morpheus Publié dans #cgt59

Vendredi 12 avril,  10 agents du Musée du Verre de Sars Poteries (70 % des effectifs) ont entamé une grève afin de faire respecter la mesure d'éloignement décidée, il y a déjà deux mois,  à l'encontre de la Directrice artistique par le Comité d'Hygiène et de Sécurité.

 

Du côté du Cabinet, il a été répondu qu'une "enquête administrative sera prochainement diligentée". Nous le soulignons et nous veillerons à ce que les propos tenus dans la presse soient respectés. Cette enquête administrative a été demandée à Monsieur Patrick Kanner par notre organisation il y a déjà plusieurs mois.

 

Par ailleurs, la réponse du Cabinet semble renvoyer à une date indéfinie le départ de la Directrice artistique en répondant qu'il s'agit d'un problème relationnel. Compte-tenu de la capacité de désorganisation de l'intéressée, il s'agit d'un problème de fonctionnement qui porte atteinte aux conditions de travail des agents du musée.  Consciente de cet aspect du problème, la haute administration avait annoncé l'éloignement dans les dix jours suivant le CHS. Que s'est-il passé depuis ?  

 

Pour répondre à l'expression du Cabinet "il s'agit d'un problème interne à la structure, purement relationnel"....certes, mais il y a du purement relationnel qui résulte d'une erreur de casting initiale due aux réseaux d'influence et ensuite aggravée par l'inertie d'une administration soumise aux pressions externes de la petite notabilité et du sérail.

 

Intéressons nous à la situation présente puisque dans un autre musée, un problème identique se dessine : les diplômes, la culture, l'entregent et le talent (?) ne dispensent pas d'un minimum de respect vis à vis des agents départementaux.

 

Pour plus d'informations sur ce mouvement social, nous vous invitons à lire l'article de la Voix du Nord

 

A noter que les élus SUD en CHS ont été oubliés dans l'article mais faisaient bien évidemment partie des votants.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hérisson 23/04/2013 22:13


Des agents qui tiennent debout, mais jusque quand ? certains sont dejà tombés, d'autres ont fuit vers des cieux moins agité mais restent aujourd'hui traumatisé. J'ai vu des gens fondre en larme à
l'evocation de leur passage au Musée. J'ai lu dans le dossier que nous mettons a dispo de l'IGS des documents insoutenables.

    J'ai vu des collègues en panique sur leur lieu de travail

    Jusque quand ????" 

modérateur 24/04/2013 15:47



Jusqu'à ce qu'on aille en justice en pointant la responsabilté de l'employeur !



Herisson 23/04/2013 08:19


Des agents qui tiennent debout, mais jusque quand ? certains sont dejà tombés, d'autres ont fuit vers des cieux moins agité mais restent aujourd'hui traumatisé. J'ai vu des gens fondre en larme à
l'evocation de leur passage au Musée. J'ai lu dans le dossier que nous mettons a dispo de l'IGS des documents insoutenables. 


J'ai vu des collègues en panique sur leur lieu de travail


Jusque quand ????

modérateur 23/04/2013 19:55



Jusqu'à ce qu'on aille en justice en pointant la responsabilté de l'employeur !



Durand 15/04/2013 15:04


Etes vous certains de détenir toutes les infos relatives à ce problème ?


Avez vous les réponses à toutes les questions qui se posent !


( mutations , nominations , départs , etc.....)


Il serait intéressant que vous creusiez un peu avant de prendre position


Merci d'avance de bien vouloir me tenir au courant

modérateur 15/04/2013 15:08



Vous pensez bien qu'après plusieurs années et passages en CHS et CTP, nous avons creusé avant de prendre position. Nous avons même fait plus que creuser, nous avons étayé des agents afin qu'ils
continuent à tenir debout.



Tourtaux 13/04/2013 12:35


L'article n'apparait pas dans la communauté La CGT. Il n'est donc pas visible par ses lecteurs.

modérateur 13/04/2013 12:37



Ah tu sais, on ne vérifie jamais, je l'ai mise en communauté "syndicalisme" maintenant



herisson 13/04/2013 12:10


"probleme interne" pas vraiment


"purement relationnel" ben... il y a suffisament d'élément pour demonter cette oposition molle aux revendications des travailleurs. L'administration joue la carte des "relation inter agent"
oubliant que nous leur avons aporté des faits, objectifs et prouvables.


Enquete interne ? pour ma part je reponds : trop tard ! 


de toute façon il s'agit de savoir si le "patron" respecte ou non les decisions du CSHCT, si c'est non et bien... nous ferons savoir que le patron socialiste se moque des condition de travail et
de la securité de ses agents.


 


pour mémoire, nous ne comptons plus les  "deplacements" voire les evictions (revocation même) d'agent dont le passif etait beaucoup moins lourd, voir qui n'avait pas de passif du
tout... 


Monsieur le President : qui, dans l'ondre de Madame Vanlatum, vous fait peur à ce point ?

Morpheus 13/04/2013 12:27



Tu voulais dire "Monsieur le Président, quels intérêts protégez-vous ? qui dans l'entourage de cette dame craignez-vous ? A qui faites-vous plaisir ?


Attention, il ne faut pas confondre avec les autres instances, les décisions du  CHSCT (eh oui, le CT s'applique même avant les élections professionnelles -cf le décret) ne peuvent pas être
traités comme les avis du CTP ; on parle ici de santé, de sécurité et l'employeur a sa responsabilité engagée...alors ne pas suivre une décision unanime du CHS l'expose à autre chose que du
tribunal administratif. Il ne faut pas être frileux, s'il faut aller en pénal, on ira.