Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Espagne - France : le retour du refoulé.....

30 Décembre 2010 , Rédigé par modérateur Publié dans #"matin brun"

 

 

Photos de Patrice BARDET

Solidarité avec Aurore Martin à Lille

lille aurore martinaurore martin lilleargazki galeria (photos)

 

Solidarité visible à Lille avec Aurore Martin militante Basque

A Lille comme cela avait été décidé et largement annoncé l’acte de solidarité avec Aurore Martin s’est déroulé le samedi 11 décembre. C’est à un point stratégique de la ville de Lille, sa grand place, qu’une banderole s’est affiché au regard de milliers et milliers de passants présents ce samedi après midi, un jour et à une heure de grande affluence, l’acte s’est déroulé de 15 à 17h.

Une trentaine de militants ont participés à ce rassemblement, plus ou moins longtemps, selon leur disponibilité.

 

Etaient présents bien sur les activistes et militants des organisations ayant signé l’appel, le comité basque, la LDH, libérez les, l’alliance rouge et noir...mais aussi des représentants de la coordination communiste, des militants agissants pour les sans papiers ou dans la solidarité avec le peuple palestinien, dont une des porte parole connue à tennue à rapeller sa présence au regard de la solidarité forte qui est exprimée aux palestiniens en pays basque, depuis toujours.

Une solidarité pour le peuple palestinien qui est celle, aussi, des militants du comité solidarité basque de Lille.

Oui , la présence de la solidarité avec la militante basque Aurore s’exprima fortement ce samedi à Lille outre une banderole de 5 m qui fut exposée pendant deux heures, des tracts furent distribués, des discutions se déroulèrent, parfois avec quelques « tentions »...

La presse pourtant présente, (l’AFP et le quotidien la Voix du Nord), a « étrangement » fait le choix de ne pas rendre compte de cette initiative.

Ce rassemblement a eu lieu après l’appel à la solidarité lancé par le comité solidarité basque de Lille aux organisations politiques, des droits humains, à des syndicats mais aussi à un grand nombre de militants de la métropole lilloise.

Dès le 23 novembre, le lendemain de la décision du tribunal de pau, le comité a dénoncé cette décision et demandé à chacun de se tenir prêt et répondre à la demande de solidarité urgente et nécessaire pour Aurore.
Le 25 novembre un premier texte relatant le « cas aurore martin » était transmis à des organisations, mais aussi à des militants lillois, une proposition de réunion était faite pour le 30 novembre, il s’agissait bien sur de faire participer le plus grand nombre...

Deux structures répondirent immédiatement, la LDH et le comité « libérez-les » de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques, avec qui d’ailleurs le comité basque est lié, en effet nous menons depuis plusieurs années, ensemble un travail d’information et aussi des d’actions visibles en faveur des prisonniers politiques, dont des basques, incarcérés dans notre région, principalement à la prison de Bapaume (meetings communs, rassemblements devant les prisons où sont incarcérés des prisonniers politiques etc.)

Une quatrième organisation, alliance rouge et noir se joindra par la suite à l’initiative et signera l’appel à l’acte de solidarité.

L’absence de certaines organisations, présentes pourtant en pays basque dans la solidarité, mérite réflexion, ces organisations ont elles vraiment compris l’enjeu de la décision du tribunal de pau, ont elles compris que le « cas aurore martin » était la porte ouverte à d’autres actes répressifs à l’encontre d’autres militants, d’autres causes...et pas seulement ceux de la dissidence basque.

Toutefois l’acte a été jugé très positif par les personnes solidaires et il a été décidé de poursuivre ce travail d’information et de solidarité avec Aurore Martin, son cas est emblématique de la répression sauvage qui frappe depuis des décennies des milliers de militants de la gauche indépendantiste basque.

« Le choix » d’Aurore Martin

En annonçant le 20 décembre qu’elle refusait d’être livrée à l’Espagne Aurore Martin par ce geste courageux et certainement humainement très difficile, coupure avec ses proches, met chacun devant ses responsabilités, agir par des actes concrets et non plus des déclarations de principes sur le « cas Aurore Martin ressortissante française ».

Oui elle française, mais milite pour les droits des basques, des deux côtés de la frontière.
Oui sa condamnation est un pas nouveau qui montre plus qu’une simple collaboration de l’Etat français avec la répression menée de l’autre côté de la frontière.

Solidarité avec Aurore, solidarité avec tous les militants basques, réprimés des deux côtés de la frontière !

– Comité Solidarité Basque Lille - France

Communiqué Comité Solidarité Basque Lille - le 21 décembre 2010

Il y a quelques jours nous vous avions informés de la décision intolérable, mais prévisible, de la Cour de cassation de valider la décision prise par le tribunal de Pau le 23 novembre.

Ce tribunal avait accepté le mandat d’arrêt émis par le tribunal d’exception espagnol, l’Audience Nationale, contre la militante basque Aurore MARTIN, ressortissante française, membre du parti indépendantiste basque Batasuna, parti légal en France mais injustement illégalisé en Espagne.

Nous vous avions informé de la gravité de cette décision, qui permettait au tribunal espagnol de condamner Aurore à une peine de 12 années de prison pour des actes politiques et publiques faits au nom de son parti.

Cette nouvelle déclaration de guerre contre la gauche indépendantiste basque a provoqué un très important mouvement de refus de ce nouveau acte répressif.

En Pays Basque ils furent des milliers à affirmer leur solidarité avec Aurore Martin lors de deux manifestations à Bayonne.

Une protestation élargie à de nombreuses organisations, partis, syndicats...mais aussi soutenue par plus de 160 élus du Pays Basque. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tourtaux 01/01/2011 15:54



J'abonde dans le sens de Patrice, c'est très bien qu'un syndicat CGT soutienne le juste combat d'Aurore MARTIN



patrice bardet 01/01/2011 08:38



c'es réconfortant et encourageant de voir que  des  camarades de la CGT   se  mobilisent  aussi,  et relaient l'information


 


Meilleurs voeux, mes camarades  !


La capitalisme,  on le combat, ou  on en  crève  !


Patrice, militant CGT



modérateur 01/01/2011 11:58



meilleurs voeux Patrice, le capitalisme on en crève mais on le combat !