Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Gouvernement Ayrault : la trahison assumée ! Le troisième tour, c'est maintenant.

9 Novembre 2012 , Rédigé par Miette Publié dans #Tout est à nous !

Pour un nouveau contrat social en France et en Europe
grève européenne le 14 novembre

 

 C'est dans un contexte européen marqué par la crise du système capitaliste et  rythmé par les luttes sociales que  le Premier Ministre  a annoncé dans le cadre du pacte de compétitivité des mesures essentiellement favorables au patronat. 

 

En choisissant de transférer le coût des cotisations sociales des entreprises vers les ménages, le Gouvernement socialiste a trahi.


Alors que trois rapports publics ont souligné le manque d’évaluation de l’efficacité des aides publiques dont bénéficient déjà les entreprises :
- Le rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi de février 2006,
- Le rapport du CESE sur la compétitivité de l’économie française d’octobre 2011,
- Le rapport de la Cour des comptes sur le financement de l’économie de juillet 2012,

le gouvernement a préféré s’en remettre au rapport d’un grand patron. Le dispositif Ayrault est fondé sur la logique contestable et contestée de la baisse du coût du travail. La « première mesure massive, et sans précédent » consiste en un « allégement de 20 milliards d’euros du coût du travail ». Ce nouveau cadeau s’ajouterait aux 172 milliards d’aides dont bénéficient déjà les entreprises. Contrairement à ce que demande la CGT, leur efficacité en terme d’emplois et d’investissement productif n’a toujours pas été examinée sérieusement.

La CGT conteste fortement les volets essentiels de ce dispositif :


- Les ménages seront doublement pénalisés : leur pouvoir d’achat diminuera à cause de la hausse de la TVA (à raison de 7 milliards d’euros) et de la fiscalité écologique (3 milliards d’euros).


- La baisse des dépenses publiques se traduira par la dégradation de la qualité des services publics et par de nouvelles pressions sur les agents de l’État, des collectivités et de la Sécurité sociale. Cette mesure risque donc de peser sur le potentiel de la croissance économique et sur l’emploi, sur le pouvoir d’achat et la réponse aux besoins sociaux.


- Toutes les entreprises dans tous les secteurs, indépendamment de leur taille et de leur situation financière bénéficieront des nouvelles aides, y compris celles qui engrangent des profits ou distribuent un haut niveau de dividendes à leurs actionnaires.

 

Nombre d’entreprises pourront ainsi cumuler les exonérations de cotisations sociales actuelles à ce nouveau crédit d’impôt. Les entreprises qui paient leurs salariés entre le Smic et 1,6 Smic gagneront de l’argent alors qu’elles ont déjà très largement bénéficiaires d’exonérations de cotisations sociales.

 

Contre ces décisions libérales,  pour l'abrogation du jour de carence, le dégel et l'augmentation du point d'indice, la titularisation des précaires, le développement de l'emploi public, l'abrogation de la loi de réforme des collectivités territoriales, la CGT 59 appelle les agents du Conseil Général du Nord* à participer à la journée de grève européenne  et aux actions régionales :

 

Rassemblement à 10 H 15 devant Lille Grand Palais

à l'occasion du  du World Forum

puis manifestation régionale

 

 

Lire le tract d'appel à la grève

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux 09/11/2012 21:37


Je viens de publier ce bon texte sur mon blog, Le Sanglier Rouge. Par contre, je n'ai pas mis le lien ver le tract qui dit "Oui à une Europe sociale". C'est un leurre, une invention de la Kollabo
CES. Je suis catégoriquement contre. Ce matin, j'ai publié l'appel des cheminots belges et bien, j'ai fait sauter la référence à cette saloperie d'Europe sociale.

Miette 09/11/2012 21:43



Merci Jacques. Pour le tract, je comprends très bien. Nous avons également hésité mais nous manquions de temps alors comme nous étions d'accord globalement....Pour l'expression "Europe sociale",
il faut s'en emparer pour lui donner réellement une signification. Nous aussi nous pouvons recycler les formules, les idées, les opérations de com, les valeurs, les slogans...