Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Le Siècle : "La France au travail"

7 Novembre 2010 , Rédigé par Le Peinard Publié dans #backlash

 

"La France au travail" est le titre du journal auquel a collaboré en 1940 le fondateur du club "le Siècle". Très mauvais genre n'est-ce pas ? Même si ensuite le zigue entre dans la résistance en 42 au moment où ça bascule au niveau européen.

 

Vous avez suivi  le feuilleton du "dîner du Siècle"? (cf article La Trilatérale mafieuse) ce club dont certains membres - électoralement affichés incompatibles -  dînent une fois par mois, le mercredi, à l'Hôtel Crillon, Place de la Concorde. 

 

Ce club réunit la politique, l'argent, la presse, le syndicalisme....une liste  non exhaustive de ses membres est sur wikipédia

 

On y trouve pêle-même :

Jean-François Copé, Seillière, Aubry, Besson, Guigou, Jospin, Le Digou, Sarkozy, Strauss-Kahn.....

 

Diffusez largement l'information, que chacun se fasse son opinion


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> <br /> C'est une grande comédie où ils mettent en place CONJOINTEMENT leurs stratégies pour asservir la masse des moutons que nous sommes à leurs yeux.<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Oui Cyril, on appelle ça "associations de malfaiteurs" et ici de malfaisants de surcroît.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> <br /> Le Duigou, prince du syndicalisme est en bonne compagnie<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Le Duigou ne fait pas partie de ce seul club - les cégétistes de la base l'ignorent trop souvent. Tous pourris ? Tous vendus ? Tous intéressés par le pouvoir et l'argent ? Eh bien oui, c'est<br /> évident ! Ne pas désespérer les citoyens ?  Certainement non, mais les réveiller afin qu'ils assument enfin leur citoyenneté et mettent en place une autre forme de démocratie. Populisme ?<br /> Certainement pas ! mais prise de conscience et assomption de la souveraineté populaire par ceux à qui elle revient. La pelle au cul pour les usurpateurs !<br /> <br /> <br /> <br />