Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Les herbes folles envahissent Euratechnologies

25 Mars 2013 , Rédigé par Miette Publié dans #BUZZ

Fermer Euratechnologies, refuser la ville intelligente. Deux premiers rendez-vous à ce propos vous sont proposés par « Hors-sol » et la librairie L'Insoumise (10 rue d'Arras à Lille) dans les jours qui viennent.

** Le mercredi 27 mars à 20h **

Les entreprises et projets hébergés par la « pépinière » lilloise Euratechnologies vous seront dessinés à grands traits. Leurs nuisances sont ainsi résumées par le directeur d’EuraRFID : « l’identification, la traçabilité, la mobilité, la localisation, la sécurité et la sûreté » de
tous et de l’environnement. Carte de vie quotidienne pour le bétail humain, puçage des biens de consommation, capteurs sur les réseaux d’eau et d’électricité, géolocalisation des citadins et univers virtuels édifient ce qu'ils appellent la ville « intelligente », « ubiquitaire »,
ou smart city. L'avenir de l'urbanisme c'est eux. Et la métropole se mue en technopole.
D'ici mercredi, vous pouvez vous reporter à la première brochure réalisée
pour l'occasion :
http://hors-sol.herbesfolles.org/2013/03/04/pourquoi-il-faut-fermer-euratechnologies/

** Le samedi 6 avril à 16h **

Cédric Biagini est l'auteur du livre « L'emprise numérique. Comment Internet et les nouvelles technologies ont colonisé nos vies » paru aux éditions L'Échappée.
Les nouvelles technologies recomposent le monde selon leur propre logique, celle de la performance et de l’efficacité. Elles renforcent le règne de la compétition et l’exigence d’aller toujours plus vite, de se mobiliser intégralement pour son entreprise et sur les « réseaux sociaux », d’être capable de s’adapter à toutes les évolutions technoculturelles, sous peine
d’être exclu. L’homme numérique croit avoir trouvé l’autonomie en se débarrassant des pesanteurs du vieux monde matériel. « Enfin libre ! »,
dit-il, alors qu’au contraire, il dépend de plus en plus de dispositifs technoscientifiques. Pour rester dans la course et tenter de maîtriser un réel qui lui échappe, il multiplie les machines. Mais ce sont elles qui désormais le possèdent.
Plus d'informations ici : http://www.lechappee.org/l-emprise-numerique-0

Merci d'en parler autour de vous.

Hors-sol.

Le site de la librairie : linsoumiselille.wordpress.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jeanne 26/03/2013 18:03


Je me souviens du temps où j'étais jeune , on nous demandait de disserter sur le fait que la machine allait rendre l'homme plus libre, lui donner plus de loisirs, ne plus plus être esclave ....
On pourrait aujourd'hui remplacer machine  par technologie  


La question est de savoir  comment on s'approprie ces nouvelles technologies , à qui et à quoi servent-elles? Les nouvelles technologies en soi n'ont rien de condamnables c'est la façon dont
l'homme les utilise . On revient toujours au problème de la responsabilité, à la prise en compte de l'humain . Ce ce sont pas les nouvelles  techonologies qu sont à blamer . Enfin
 c'est ce que je pense

Tourtaux 26/03/2013 08:14


Cet article est publié sur le blog du Sanglier Rouge

modérateur 26/03/2013 14:08



merci pour eux Jacques