Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

oeil de lynx et tête de bois (suite)

14 Mars 2010 , Rédigé par modérateur Publié dans #cgt59

"L'internationale chantée à tue-tête :  c'était sûrement une première dans les couloirs du Conseil Général du Nord (...) il (Bernard Derosier) doit mettre en accord ses actes et ses paroles".

Invité à l'occasion  du vendredi récréatif du 26 février dernier animé par les organisations CFDT, CFTC, FO, CGT, UNSA et Sud, le magazine "Liberté Hedo" a publié dans son édition du 4 au 10 mars, un article intitulé : "Le dialogue est rompu"
Dialogue rompu ou non ? Après la rencontre du jeudi 4 mars ouvrant les  négociations, nous attendons les propositions écrites du Vice-Président.
A suivre....

Article à consulter également : ici

http://delphes.chez-alice.fr/view.jpeg
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Avec leurs groupes de travail ils endorment les gens car les décisions sont déjà prises avant même qu'elles soient discutées c'est ce qu'ils appellent la démocratie. Espérons que tous les syndicats<br /> ne se laisseront pas bernés par les beaux discours et les promesses de la DRH et du Vice Président et que l'union syndicale saura faire front , seule façon d'obtenir des résultats et d'être<br /> respectés. Mais comme d'habitude la tactique des "ressources inhumaines"  sera de diviser . Qui va se désolidariser?<br /> <br /> Il serait intéressant de connaitre la suite pour qu'en tant qu'agents nous puissions savoir le syndicat ou les syndicats qui jouent la carte de la division.<br /> <br /> <br />
M
<br /> l'UNSA s'est désolidarisée<br /> <br /> <br />
C
<br /> Pareil même chez nous en CORREZE. De groupes de travail en groupes de travail en groupes de travail en groupes de travail.....<br /> <br /> <br />
M
<br /> c'est le nouveau management public qui essaie de zapper les organisations syndicales<br /> <br /> <br />
G
<br /> Pour les groupes de travail de Valérie Chatel (DGARH) dont parle l'article,il faut préciser qu'elle n'en a,  dans les faits, tenu qu'un seul - le premier -  dans des conditions normales.<br /> Mais ça, elle a bien évidemment omis de le dire au journaliste de la Gazette.  Toutes les autres réunions ont été boycottées par une ou plusieurs organisations soit pour l'envoi tardif des<br /> documents, soit pour les thèmes choisis, soit par prise de conscience de l'impossibilité d'échanger effectivement et utilement avec l'actuelle DGARH.<br /> <br /> <br />