Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Scoop au Conseil Général du Nord : les DGA et le Vice-Président au Personnel vont camper à ROUBAIX HEM

16 Octobre 2009 , Rédigé par Le Peinard Publié dans #cgt59

Après l'effondrement d'un plafond de plusieurs centaines de kilos sur les bureaux des collègues de l'UTPAS de Roubaix Hem, l'autorité territoriale essaie de classer le sinistre en catastrophe naturelle. Les experts en tous genres de la collectivité (Directeurs, Ingénieurs, Préventeurs) ont déclaré que la chute de ces 50 mètres carrés de dalles agrafées à des poutrelles de sapin elles-mêmes fixées par des tenons à la dalle de béton était totalement imprévisible compte-tenu que les lois de la physique commune ne s'appliquaient pas pour notre collectivité.

Négligeant la demande de notre syndicat d'un CHS exceptionnel, ces experts en tous genres ont décidé pour contrer le mauvais sort qui frappe les collègues de l'UTPAS (vandalisme, tir de fusil, cambriolage, déménagement à la rouf-rouf), d'installer leurs bureaux et leurs activités sous le plafond restant (un plafond initial de 600 m2 séparés en deux par une cloison) et  de démontrer le caractère accidentel du premier effondrement. Dès lundi seront déménagés les bureaux du Vice-Président au Personnel, de la DGARH,  du  DGAS, du DGAEPI.   Le mobilier sera entouré de gros sel contre les mauvais esprits. On prévoit d'interroger les augures pour déterminer si le plafond tiendra ou non. Nos autorités, auxquelles nous tenons,  seront équipées d'un casque de chantier.

Cette participation aux risques a également pour objectif d'encourager les collègues qui, depuis quinze jours,  travaillent dans des conditions indignes des règlements de sécurité. Mais,  comme les en  accuse leur directrice "Tout est bon pour ne pas travailler". On reconnaît-là son élégance naturelle et son sens de la diplomatie, ce serait une recrue idéale pour France Telecom. La MDPH est déjà en mains.

Bon, vous l'aurez compris, ceci est un canulard et les pontes vont rester bien au chaud dans leurs appartements. Ceci dit, une fois de plus lorsqu'il s'agit d'établir les responsabilités, pas pour sanctionner mais pour tirer des leçons et éviter la répétition, c'est la débandade du côté de nos responsables. C'est pas moi, c'est pas nous, on n'était pas là, ce n'est pas arrivé, il n'y a aura pas de CHS exceptionnel et les élus du personnel n'iront pas mettre leur sale nez dans nos affaires.
Ce n'est pas bien glorieux, qu'ils évitent ensuite de se pousser du col et de nous donner des leçons.

Alors, il n'est pas trop tard, le CHS exceptionnel on l'attend ! sinon ce n'est plus leur responsabilité morale et professionnelle qui sera en question mais leur responsabilité pénale !

PS : les élus et experts CHS de la Cgt et de Sud avaient demandé lors de la visite des locaux temporaires que des cloisons soient installées. On aurait mieux fait de les écouter.
re-ps : il n'y a pas eu de blessés dans cet effondrement, l'autorité aurait dû en profiter pour rattraper ses manques mais non, nous assistons à la même crispation que lors de la défenestration de notre collègue de la DSPAPH : dénégation, opacité, refus des procédures inscrites dans le droit du travail (convocation dans les quarante-huit heures d'un CHS).

erratum sur les superficies : lire 50 m2 et non 300




 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

herisson 17/10/2009 21:31


Le singe sale, chere trinity, a été sorti par une autre que toi ^^


modérateur 19/10/2009 14:57


le "singe sale" ? pauv'bête


tourtaux 17/10/2009 10:10


D'accord avec toi modérateur


machin 17/10/2009 09:45


SUD ? Des ex de la CFDT déçus du SHREK lors de la réforme des retraites, qu'ont créé un enième syndicat dans le paysage déjà encombré, et qu'ont surtout pô voulu adhérer à la bonne vieille Cégète.
Comme FO, c'est faire de l'opposition pour faire de l'opposition. Et après, où sont les propositions ?
Vivement la réforme de la représentativité syndicale !


modérateur 19/10/2009 15:03


comme SHREK, je ne connais que le bonhomme vert à oreilles en forme d' entonnoir :-)) le SHREK de la CFDT a plutôt la tête de Simplet.
A la cégète 59 on est pas favorable à la réforme de la représentativité syndicale. Que chacun puisse s'exprimer, plus on est nombreux plus ça milite. C'est pas une guerre des boutons  entre
sud cg59 et cgt59, c'est plutôt un tango qui n'a pas toujours le bon tempo. Question d'entraînement.


Tourtaux 17/10/2009 08:18


Excellente analyse de TriNiTy que je partage. Je ne suis pas de votre profession mais je crois que Sud est mal placé pour donner des leçons de syndicalisme aux militants de la CGT.
Nous, militants CGT de terrain, sommes habitués aux grands discours qui retombent aussitôt prononcés.
Chez les cheminots, ma profession, lorsque la fédération Sud appelle à la grève avec les autres fédés, dans les régions et départements, ses militants incitent à ne pas faire grève !
Il n'y a pas si longtemps, une grève exemplaire des territoriaux de Reims qui a duré plusieurs jours à l'appel des syndicats CGT et Sud, a été brisée par le représentant du syndicat Sud qui était à
la table. Il n'a pas dit un mot lors de l'AG. Ce n'est qu'après de nombreuses prises de paroles de grévistes, la grève ayant été reconduite, que le militant Sud silencieux est intervenu pour
dire en gros qu'il était contre les grèves politiques. Adeline Hazan, maire PS qui s'est discréditée auprès des centaines de territoriaux grévistes et de la population, devrait donc être épargnée!
Son attitude despotique avec le personnel municipal va hélas ramener la droite aux affaires communales.
Jacques Tourtaux
Ancien élu CHS-CT


TriNiTy 17/10/2009 09:41


Merci Jacques, je sais que par chez vous ça s'est très mal passé,  mais Sud n'est pas comme ça dans notre collectivité - je ne les vois pas protéger le PS d'une grève ça serait plutôt le
contraire. Et quant à conduire une grève politique :-)) ce n'est pas ça qui les gênerait. Cette suite de commentaires, c'est aussi l'engueulade de gens qui bossent ensemble, qui sont proches sur
bien des points, mais il y a ces p....d'orgas qui les séparent et donc....Ca arrive aussi au sein des orgas. Et Hérisson a sans doute raison pour les histoires de linge mais  moi c'est au
lavoir public, sur la place que je lave le linge sale.


herisson 16/10/2009 22:33


Le linge sale ne se lave pas en public.


modérateur 16/10/2009 23:04


non il se lave en famille - rendez-vous chez le psychanalyste :-))