Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Un gouvernement "de bourgeois et de gavés"

7 Avril 2013 , Rédigé par modérateur Publié dans #cgt59

9 avril ENSEMBLE pour le retrait !

 

 

Préavis de grève de la Fédération des Services Publics CGT

 

"L’accord minoritaire sur la flexibilité du travail signé par la CFDT est un accord scélérat. Sa transposition dans la loi institutionnaliserait l’agression contre les garanties collectives du code du travail et livrerait les salariés sans recours juridique possible aux appétits patronaux.

 

Dans son interview du 28 mars, F. Hollande inflige un démenti cinglant à l’affirmation de Thierry Lepaon selon laquelle "Nous voulons changer de cap et nous sommes en capacité d’influencer le vote des députés pour que le texte rédigé par le MEDEF et ratifié par d’autres syndicats ne soit pas transcrit en l’état ". A la question de Pujadas sur la retranscription de l’accord il réplique : "l’engagement que j’ai pris devant les partenaires sociaux, ceux qui ont signé, c’est que ce serait tout l’accord, rien que l’accord " et "… mais toute correction devra être approuvée par les signataires ." Fermez le ban !

 

Ce sont les délégués de base au 50ème congrès de la CGTqui avaient raison : il ne faut pas compter sur un revirement au parlement ou une défection forte chez les parlementaires socialistes ; et de toute façon la droite ravie du contenu de l’accord va voter derrière Hollande, sans doute en feignant l’opposition et en disant que ce n’est pas encore assez en faveur des entreprises !

Les délégués avaient raison de se battre pour que ce soit le RETRAIT de la loi qui soit exigé, en engageant toutes les forces de la CGT en vue d’une mobilisation et d’une pression maximum sur le parlement lui-même. C’est en ce sens que nous avions proposé une manifestation nationale ceinturant l’Assemblée nationale.

Plus que jamais l’heure est à la lutte TOUS ENSEMBLE contre les agressions du gouvernement, du MEDEF et de l’Union européenne. Aujourd’hui avec l’accord MEDEF-CFDT c’est le droit de licencier sans limites. Demain dans le collimateur ce sont la sécurité sociale, les retraites, les services publics en général… ; c’est la précarité généralisée!  ALORS, pas d’illusions TOUT dépend de nos luttes et seulement de nos luttes!"

 

Source : Le Front Syndical de Classe - 3 avril 2013

 

 

Manifestation Régionale à LILLE

14 H 30

Départ de la Porte de Paris


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article