Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Valls à l'Intérieur, 2005-2012, un sale goût de déjà-vu !

16 Mai 2012 , Rédigé par Le Peinard Publié dans #anti-langue-de-bois

On respire tout de suite moins bien...

Valls se situe à droite-toute de l'aile droite du Parti socialiste qui lui déjà, se situe à droite de la gauche. Ca donne une idée, si vous ne parvenez pas à vous faire une représentation, prenez un crayon et une feuille :


gauche dure (je cherche, y'en a plus), gauche reblochon (Front de Gauche), gauche-droite (PS), droite du PS, droite-toute (E. Valls), c'est un bordel  ! surtout si vous placez Bayrou sous la droite du PS qui devient une droite molle de la droite dure qui elle, se retrouve sous E. Valls (tiens ?) puis M la Maudite. Et faites-pas un cercle hein, ce n'est pas le cycle de l'éternel retour.


Valls se définit lui-même comme "blairiste" ou "clintonien" (traduction :  libéral, anti-social et va-t-en guerre). Il prône un discours politique qu'il dit "économiquement réaliste" (capitaliste), chantre de la l'auto-réalisation individuelle (idéologie libérale), il refuse "l'assistanat" (traduction : naturalisation des situations sociales "on est ce qu'on est", "on vaut ce qu'on vaut" qui rend impossible l'explication sociologique ; là c'est de la droite réactionnaire). Il est favorable à la Tva sociale et plaide pour l'allongement de la durée des cotisations et l'alignement des régimes spéciaux sur le régime général. Il combat les 35 heures.  Et en tout cela, il n'est ni très original ni créatif.

Il est pour le contrôle de la Commission Européenne sur les budgets nationaux (traduction : il a voté Oui en 2005). Il est favorable aux quotas d'immigration et plaisante parfois de manière hilarante sur le sujet, demandant qu'on rajoute  "quelques blancs, quelques white, quelques blancos" aux participants à une brocante de sa ville d'Evry.


Il n'aime pas les anti-OGM et les anti-nucléaires. Il est partisan d'une politique de fermeté en matière de sécurité publique - toujours sans définir ce qu'est la sécurité publique ou une politique de fermeté. Il milite pour des polices municipales armées (qui se souvient que le PS dénonçait la création de la police municipale comme création de "milices" ?) . Il est même contre la dépénalisation du cannabis (pourtant un petit joint lui décoincerait peut-être les zygomatiques, voir ci-dessous). 

 

1683278_12010766-valls-20120427-t103a.jpg

  L'homme n'est ni progressiste ni généreux ni sympathique et ne cherche pas à l'être. S'il n'a pas rejoint les rangs sarkozystes, ça n'a été qu'une question d'opportunité et de timing. L'ex-directeur de la communication de la campagne de François Hollande  n'a rien à envier au précédent directeur de campagne de la candidate PS aux présidentielles de 2007 :  Eric Besson, dont le patronyme a été transformé en verbe par l'humoriste François Morel : "bessonner", est  désormais synonyme de  "trahir". Ledit Besson qu'il y a peu encore, a affirmé sans frémir, que la catastrophe de Fukishima était réglée et n'avait fait aucun mort alors que Tokyo est contaminée et que le corium s'est enfoncé dans le sous-sol. Il faudra un jour, sur le sujet du nucléaire, ouvrir des procès pour crime contre l'humanité. Mais on s'éloigne du "sujet" initial. Passions tristes et pensée pauvre. On a froid même au mois de mai. 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Bravo Bernard d'avoir conseillé de voter à gauche! Quand on écoute la radio ou la télé les journalistes ne font que des compliments sur les 35 visages du nouveau gouvernement! Nouveauté, parité,<br /> jeunesse etc... bref que des conneries! Ils ont  sans doute peur pour leur matricule et qu'ils soient chassés de leur siège! Quel MATCH! C'est vraiment un gouvernement de dupes mais est-ce<br /> si étonnant? En tout cas il n'est pas détonnnant! Pour les legislatives Hollande donne des os à ronger pour calmer le bon peuple français! Qui a dit que les français étaient des veaux?<br />
M
<br /> <br /> Il n'y a pas eu de consigne de vote sur ce blog mais une chose était claire, il n'y a personne dans ce syndicat qui vote à droite a fortiori la droite "d'où-qui-pue-donc-tant" de Sarkozy (ou<br /> alors certains avancent masqués, ce qui est toujours possible). Sur l'extrême-droite nous sommes plus que clairs, ce sont des ennemis, des enfants de salauds.<br /> <br /> <br /> Par contre, nommer Valls à l'Intérieur en omettant de surcroît de retirer l'Immigration de son Ministère, c'est un véritable casus belli pour les militants progressistes et anti-autoritaires. Le<br /> PS veut rassurer et fait des appels du pied aux instincts les plus vils des français, très bien, c'est noté. Il y a une chanson quelques articles plus haut qui stigmatise les partis qui font le<br /> lit du fascisme....elle s'adresse aussi à certaines grosses pointures PS.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Le peuple ne va tout de même pas se plaindre, il a gagné un OBAMA dans le piège à cons que fut cette mascarade électorale.<br /> <br /> <br /> Quelque chose me dit que la politique du gouvernement de "gau...che" va être pire que celle de l'autre flamberge.<br /> <br /> <br /> Bonjour les guerres coloniales avec FABIUS/JUPPE.<br /> <br /> <br /> Bonjour les conquêtes sociales qui sentent déjà le SAPIN/BERTRAND.<br /> <br /> <br /> Je n'ose même pas causer des autres ministres. Parmi ceux que nous "connaissons", il n'y en a pas un(e) pour relever l'autre.<br /> <br /> <br /> A noter que si LAMARTINE de LILLE n'est pas ministre, c'est parce qu'elle n'a pas décroché la timballe. C'était ça ou rien.<br /> <br /> <br /> La ROYALE qui est coulée pour l'instant va peut-être faire amie-amie avec LAMARTINE.<br /> <br /> <br /> Bof, moi je dis ça comme ça, histoire de mais, la connerie du piège à cons, nous allons tous la bouffer, en long, en large et en travers, y compris ceux qui comme le Sanglier Rouge ont boycotté<br /> cette pantalonnade qui va nous amener le fascisme en quatrième vitesse.<br />
M
<br /> <br /> Le fascisme est là déjà (score Le Pen + score Sarkozy) + ingienerie sociale + contrôle et fabrique de l'opinion. Après dépendra la forme : plus fascisme à l'ancienne (huile de ricin, scènes de<br /> rue, milices, brimades, évictions) ? ou plus totalitarisme (milices d'Etat, novlangues, désinformation,  videosurveillance et reconnaissance, traçabilité, profilage, conditionnement de<br /> masse, flicage de la pensée,  auto-contrôle intégré des individus, etc) ?<br /> <br /> <br /> <br />