Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Valls et l'evacuation des camps de Roms, le défi au "vivre ensemble", c'est lui !

9 Août 2012 , Rédigé par Morpheus Publié dans #D'où qui pue donc tant

(article modifié)

 

Il y a juste deux ans, nous publiions sur ce blog un article intitulé "Campings de France 1939 - 2010 : jeu des sept erreurs"

Il s'agissait alors de dénoncer la politique du Gouvernement Sarkozy toujours enthousiaste pour entonner "les pires chansons du Front". Nous pensions pouvoir bronzer idiots dans la France socialiste,  pauvres, grugés, taxés, rackettés, pressés, mais tranquilles, sans avoir à nous préoccuper de défendre les plus misérables d'entre-nous :  les Roms, victimes tout désignées de la connerie et de la trouille ordinaires sur fond de crise économique.

En ceci nous étions bien bêtes car nous n'ignorions pas que les élus PS savent très bien entonner également  les "pires chansons du Front" pour séduire une partie de leur électorat. La preuve par les faits : sous couvert de sécurité sanitaire, le clone socialiste du Besson sarkozyste, Valls - le même qui trouve qu'il  y a trop de blacks sur le marché de sa ville -  fait évacuer manu militari, les camps de Roms un peu partout en France.  Le tout se déroule  sans  la mise en place des  "solutions alternatives"  promises par Hollande mis à part l'envol de charters bien remplis vers Bucarest et  un harcèlement policier dans les rues des grandes villes.

Le soir des  élections présidentielles,  sur Facebook, de bons militants qui s'étaient résolus à défaut de mieux, à voter socialiste, écrivaient :  "on respire mieux en France ce soir" et on rigolait doucement en les lisant. Parmi les odeurs de barbeuques brûlés et de bière de ce mois d'août, monte un drôle de parfum d'une drôle d'époque qui prépare la victoire du Front de la Haine et on entend Queneau nous dire à l'oreille "mais d'où qui pue donc tant ?". "Ah les salauds" !


 

Martine Aubry, la sainte Patronne du territoire Lillois a oublié ses polémiques avec Valls qu'elle priait il y a peu encore  de quitter le PS. Maintenant que Valls met les mains dans la merde,  il devient utile :

Sur une plainte de LMCU, place nette et karsher pour  les deux camps de Roms de Villeneuve d'Ascq qui viennent d'être évacués en  prévision de l'inauguration  d'un Grand Stade gigantesque, hideux, et gouffre-à-pognon-du-contribuable,  manifestation patente de  la mégalomanie  des élus de Lille Metropole emmenés par Martine Aubry.  La même Martine Aubry qui déclarait au lendemain du discours de Grenoble de Sarkozy en 2010 : " que les déclarations du président marquaient « un pas de plus dans l'outrance verbale et une dérive antirépublicaine qui abîme la France et ses valeurs par des lois d'exception ». (...) Nous ne laisserons pas stigmatiser les étrangers, pas plus que les Français issus de l'immigration ou les gens du voyage, comme l'ont fait honteusement le président de la République et sa majorité ».

L'évacuation de ces camps satisfait certains riverains qui  se débondent  et parlent des roms comme de profiteurs du système, fainéants,  sales, bruyants et odorants....un grand merci pour nos hommes et femmes politiques responsables qui ont permis à ces  bons citoyens de parler sans complexe !

 

NB : Le rédacteur de cet article habite à côté d'un camp de Roms, il en expérimente les inconvénients liés exclusivement à l'absence d'équipements sanitaires et d'évacuation des déchets mais il en constate surtout la réalité triviale loin des illusions romantiques : une vie diminuée par la lutte pour la satisfaction des besoins vitaux, trop chaud, trop froid, peu de médicaments, peu de soins, peu de scolarisation, du désoeuvrement,  de la déréliction mais qui pourrait croire que leurs aspirations diffèrent des nôtres ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tourtaux 08/09/2012 13:46


Merci camarade modérateur pour ton honnêteté et ton respect de la démocratie syndicale car il s'agit surtout de cela comme le disent les deux interventions précédentes.


Voilà juste que je viens voir ton blog et je dois un peu sortir.


Je l'ai lu à Jacques ce matin au téléphone. J'ai du l'appeler pour un avis sur la Syrie et je lui en ai parlé. Tu comprends que cela me perturbe énormément.

Tourtaux 08/09/2012 00:14


Il y a bien plus grave encore, un militant de la CGT de votre département, vient de me menacer de faire supprimer mon blog et de m'attaquer au tribunal pour une futilité.


J'ai prévenu des camarades qui le connaissent. Ils sont attérrés.Ce syndicaliste CGT sait combien je suis attaché à mon blog militant, ma raison d'être, mon moyen d'expression et de lutte.


L'autre jour à Marseille, j'ai été invité par des camarades dans le cadre du 50ème anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie comme intervenant, pour témoigner de mon vécu très dur en ma qualité
d'opposant à cette guerre coloniale, Un camarade algérien, militant algérien, sociologue bien connu dans le Nord, m'a proposé de venir participer à une conférence dans votre département. Le
malheur pour le militant droit et intégre que je suis, j'étais tellement content, si toutefois, cela se fait, de venir à Lille, de rencontrer des camarades que je ne connais pas, notamment du CG
59, que j'en ai parlé à celui qui était encore récemment un camarade, je croyais que c'était un camarade, mais comme je ne vois le mal nulle part, je me suis planté. Une sorte de panique semble
s'être emparée de lui mais de quoi a-t-il peur? Je lui ai bien fait rencontrer une personne que je n'ai jamais vue et que j'espère enfin connaître, si je viens à Lille. Où est le mal? 


PAUVRE CGT AVEC DE TELS ADHERENTS QUI MENACENT DE FAIRE FERMER UN BLOG MILITANT ET DE ME TRAINER AU TRIBUNAL ALORS QU'IL SAIT QUE MOI ET MA FEMME, AVEC MA MODESTE RETRAITE DE CHEMINOT DU TAS,
NOUS SOMMES SOUS LE SEUIL DE PAUVRETE.


Par le biais de mon humble blog qui est très référencé, il arrive qu'occasionnellement, un lecteur me commande un de mes livres. Me faire fermer mon blog, ne me permettrait plus de placer un seul
ouvrage.


Vouloir faire supprimer mon blog militant, mon outil de travail bénévole, ma raison d'être, ne peut être que l'oeuvre d'un lâche, d'un pervers.


J'ai récémment, ainsi que notre camarade Jacques Lacaze, secrétaire de l'UL CGT de Liévin, été traité de doriotiste, c'est-à dire de nazi, par le président national du FSC qui est venu pourtant
me chercher pour adhérer, je ne m'en remettrai jamais. Jacques qui est médecin le sait. Alors, voilà que ça recommence sous une autre forme avec un autre cégétiste, je crois que cela suffit.


Camarade modérateur, il faut publier ce commentaire, c'est important pour moi et pour les lecteurs qui doivent savoir que demain, le blog du Sanglier Rouge n'existera peut-être plus par la faute
d'un "camarade" qui prêtera ainsi le flanc à nos ennemis de classe. Je suis très triste et impuissant face à de tels agissements qui ne m'éffleurent jamais l'esprit.


Je remercie de tout coeur les camarades qui m'apportent leur soutien, je ne m'y attendait pas.


Je remercie mon camarade modérateur sur qui je sais pouvoir compter même dans l'adversité. Ton absence de commentaires me manque terriblement.


Fraternel salut à toutes et à tous.


Jacques Tourtaux


Militant retraité cheminot CGT


 

modérateur 08/09/2012 13:09



Oui Jacques, excuse-moi, je ne viens pas tous les jours sur ce blog. J'ai découvert ton message ce matin. Evite de donner des noms propres même si ça ne gêne pas Jacques L. C'est une règle pour
éviter les ennuis ensuite.



maguy 03/09/2012 19:43


Je comprends Jacques et trouve que la censure dont il est l'objet est inadmissible . Si un militant ne peut plus s'exprimer librement je me demande quelle est cette CGT du 19?

modérateur 05/09/2012 18:58



on n'est pas censuré parce que le lien vers le blog est supprimé - les liens sont libres et marquent les affinités. Jacques s'est exprimé ici, c'est bien.



Ludovic 02/09/2012 18:25


Je suis d'accord avec Jacques qu'être viré n'est pas normal même si le blog parle politique. Mais tout est politique comme dit l'autre! Le problème c'est qu'on a plus le droit  de ne pas
froisser l Ce serait la droite qui serait au pouvoir cette censure n'existerait pas! Mais comme la gauche a actuellement tous les leviers et qu'on savait par ailleurs  qu'elle n'est pas non
plus très  démocratique , le Syndicat devrait garder sa libérté d'expression   qui pour moi est fondamental.


Je pense qu'être viré est acte grave de la part de ceux qu'ils l'ont fait et soutient Jacques et plus encore

Tourtaux 26/08/2012 09:53


Ce n'est pas d'aujourd'hui que le camarade se fait reprocher par sa direction syndicale de faire "trop de politique".


Je ne parlerai plus de cette histoire mais se faire virer des liens est particulièrement blessant et choquant pour un militant qui a souvent recommandé ce site à d'autres.