Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Ville de Lille : Placard à balais pour gardien de parc, que fait loppsi 2 ?

4 Janvier 2011 , Rédigé par modérateur Publié dans #Chronopolitique

Les gardiens du parc Lebas affrontent un nouvel hiver dans leur placard à balai

lundi 03.01.2011, 05:10  - La Voix du Nord

 Si les agents vus cette semaine ont réclamé l'anonymat, le CGTiste Joao Gama dénonce la précarité du local des gardiens. Si les agents vus cette semaine ont réclamé l'anonymat, le CGTiste Joao Gama dénonce la précarité du local des gardiens.
|  LES VISAGES DE L'ACTUALITÉ |

Même la remontée du mercure ne leur remonte plus le moral. Lassés, les gardiens ...

 

du parc rouge ne se fient plus au redoux. « Ils annoncent du froid pour la semaine prochaine », maugréait l'un d'eux ces jours-ci. Cinq ans qu'on promet un vrai local aux quatre agents municipaux. « Pas d'eau, pas d'électricité, pas de chauffage, égrène un gardien. On a fait des propositions, pour mettre un poêle ou se raccorder à un boîtier, mais la ville dit que c'est dangereux. » Vandalisé, leur réduit de 5 m² a perdu plusieurs vitres, remplacées par des planches. Plongé dans la pénombre, il semble à l'abandon. Les hommes s'adaptent, apportent des lampes de poche ou un réchaud pour la soupe. « L'an dernier, on avait un thermomètre, on a eu -7° », confie l'un. « Les premières heures, ça va, mais à la quatrième ou cinquième, c'est dur », ajoute un autre.

Présents de 10 h à 17 h, voire 18 h, les fonctionnaires n'ont pas de toilettes. Ils frappent à la porte de la MRES, ou au musée d'Histoire naturelle le dimanche. « On ne demande pas monts et merveilles, souffle un gardien. Juste du chauffage et de la lumière. Nos droits.

 » La municipalité a voté (en octobre 2008 et 2009) la construction de toilettes publiques et d'un local. Depuis, rien. « Le Grand Stade sera terminé qu'on n'aura toujours pas notre baraque », ironise un agent. Les syndicats, eux, ne plaisantent plus. Mi-décembre, FO haussait le ton par voie de tract : « Sommes-nous encore dans une mairie qui s'occupe du bien-être de ses agents ? Pourquoi avons-nous les moyens de délocaliser un conseil municipal (à Gand) alors qu'on n'a pas les moyens de délocaliser un préfabriqué décemment aménagé ? » Hier, Joao Gama, secrétaire de la section CGT, enfonçait le clou : « On ferme le zoo en hiver pour protéger les animaux, mais on ne traite pas les agents aussi bien. Sans doute que ce ne sont pas des animaux exotiques... » Lui y voit le symptôme d'un climat social dégradé : « On ne parle pas de salaire mais de conditions de travail. Si on en vient à faire grève pour de l'eau chaude, c'est dramatique. » • S. B.

Par Tourtaux - Publié dans : Lutte des classes - Communauté : Syndicalisme

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H


"Si on en vient à faire grève pour de l'eau chaude, c'est dramatique."


tout est dit



C

Le pilote est certainement en vacances !


M


Il redoute les crayons-laser !



T


Martine Aubry peut être "fière" d'elle!



M


normalement c'est un dossier pour le CHS -