Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

pour les pros de l'info-doc a "grandes oreilles"

Conseil général du Nord : Est-ce qu'elle portait un brassard ?

15 Décembre 2010 , Rédigé par morpheus Publié dans #pour les pros de l'info-doc à "grandes oreilles"

[Ceux] qui confondent délation et dénonciation, je les invite à regarder le dictionnaire. [...] Si la délation est condamnable car se faisant au détriment de gens honnêtes, la dénonciation est un devoir républicain prévu dans la loi et permettant de lutter contre les délinquants.

Frédéric Lefebvre, « la dénonciation est un devoir républicain », samedi 7 février 2009.

Lundi 13 décembre après-midi, des agents du Conseil Général qui souhaitaient assister à la séance plénière de leur collectivité ont été désignés aux agents du renseignement général et aux forces de l'ordre comme potentiellement délinquants en raison de leur appartenance aux syndicats SUD et CGT.

C'est une Directrice territoriale qui avait pour « mission » de discriminer les membres du public. Des agents qui se présentaient sans signes distinctifs : banderoles, drapeaux, badges, etc, ont donc fait les frais de ses talents de physionomiste.

Les syndicalistes ne sont pas des délinquants, donc ….si on en croit le triste Frédéric Lefebvre, idéologue du sarkozysme : «la délation (…) au détriment des gens honnêtes ».

Devoir de mémoire – Commune de Paris : "la répression de l'insurrection parisienne pendant la semaine sanglante a été particulièrement bien organisée. Si les soldats de première ligne sont chargés de faire le coup de feu contre les Communards, les soldats de la deuxième ligne sont chargés de traquer les résistants. Ils peuvent perquisitionner dans les maisons, les parcs et même les catacombes. Les « brassardiers », Parisiens partisans du gouvernement de Versailles munis d'un brassard, connaissant bien leurs quartiers, les aident".

Lire la suite