Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 15:07

Voir en ligne : Lettre ouverte aux instances de la CGT

http://blog.cgtcg59.snark.lautre.net/lettre-ouverte-aux-instances-de-la.html

 

 

Longueau, le 12 mars 2015.

Christian POIX 1 rue Maurice Thorez Appt. 1 80330 Longueau
Mail : chris.amiens @ hotmail.fr
tél. : 06 07 61 82 01

 

 

Lettre ouverte aux instances de la CGT

 

Chers (es) camarades.

 

Une nouvelle fois la haine de classe montre son vrai visage. 9 ex-salariés de GOOD YEAR, militants de la CGT ont été convoqués ce mercredi 11 mars 2015 pour une confrontation à l’hôtel de police d’Amiens. Malgré un accord de fin de conflit dans lequel GOOD YEAR s’engageait à arrêter toute procédure judiciaire contre les salariés, la haine de classe contre les militants de la CGT est la plus forte. Des pressions, harcèlements quotidiens sont exercés contre nos camarades et principalement contre le secrétaire du syndicat CGT Mickaël WAMEN. Après 8 heures d’interrogatoire nos camarades sont sortis de l’hôtel de police avec une convocation en correctionnel pour le 29 juin 2015 à 9 heures. Nous allons célébrer cette année les 120 ans de la naissance de la CGT et il est impensable de laisser faire ce déni de justice par le capital et les politiques sociaux-démocrates qui nous gouvernent. La CGT reste le seul rempart face aux prétentions du MEDEF et de son valet MACRON. Depuis sa naissance, des milliers de militants de la CGT ont été torturés par les nazis, ont donné leur vie parce qu’ils ne voulaient pas vivre à genoux, se sont battus, parce qu’ils voulaient une société plus juste où la socialisation des moyens de productions et d’échanges était leur combat de tous les jours et reste à ce jour le seul chemin pour mettre en œuvre une politique économique au service de la population de notre pays.

 

Quand on touche à un militant de la CGT, on touche à toute la CGT, il est grand temps aujourd’hui de mettre en application ce principe élémentaire de solidarité de classe.

 

Syndiqué depuis plus de 45 ans à la CGT, présent lors de la manifestation à Amiens lors de l’assassinat de Lucien Barbier par les forces de police, j’en appelle à toutes les structures de la CGT (Syndicats du Public et du Privé, Unions Locales, Syndicats Départementaux, Unions Départementales, Fédérations, Confédération) pour qu’à tous les niveaux de notre organisation se construise une riposte massive, à la hauteur des enjeux de classe contre lesquels les ex-salariés de GOOD YEAR, avec leur syndicat CGT se sont battus et continuent depuis plus de 8 ans une lutte de classe exemplaire.

 

Recevez chers (es) camarades mes fraternelles salutations.

 

Christian POIX

Retraité de l’Amiante (Comité d’Etablissement Valeo Transmissions Amiens).
Militant à l’Union Syndicale des Retraités de la Somme. Militant à l’Union
Locale Zone Industrielle Nord d’Amiens. Militant à Communistes.


Published by modérateur
commenter cet article
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 22:34
Deux nouveaux articles sur le blog sauvage Cgt À la chasse aux suffrages... http://blog.cgtcg59.snark.lautre.net/a-la-chasse-aux-suffrages.html Ce 4 décembre : toi aussi tu peux parrainer un permanent ! http://blog.cgtcg59.snark.lautre.net/ce-4-decembre-toi-aussi-tu-peux.html
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:17
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 23:22

Depuis mai dernier, les militants du syndicat Cgt des Personnels du Département du Nord mènent un combat à mort contre la bureaucratie syndicale La Cgt alliée à l’autorité territoriale PS - P"c" f. Bureaucratie représentée en interne par une poignée d’opportunistes imposée aux syndiqués par la fédération, l’union départementale La Cgt... et l’autorité territoriale. Un prétendu groupe de travail hétéroclite et notoirement incompétent liquide le syndicat, pendant que, sur le territoire, l’union départementale emmenée par son secrétaire général recadre violemment toutes les structures Cgt (ex. Congrès de l’ UL de Maubeuge) qui dénoncent l’inertie face aux politiques décidées par le gouvernement PS. La politique du pire, c’est "La Cgt" qui détourne et étouffe pendant cinq ans, la colère et les luttes pour complaire au PS et à ses supplétifs P"c"f. (lire la suite sur le blog sauvage Cgt)

25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 13:48

C’est avec des documents aimablement fournis par la tutelle La Cgt (et uniquement ces documents, parfois tripatouillés ad hoc), que les militants de la Cgt du CG59 ont été déboutés par le Tribunal administratif de Lille de leur référé-liberté contre l’entrave (litote) à l’exercice de leurs droits syndicaux et de leurs mandats, et condamnés en sus, sur l’air de « n’y revenez pas », à rembourser les honoraires de l’avocat... du patron [1]

Le but : neutraliser les militants actifs et constituer des listes jaunes (bienveillantes envers la majorité « socialistes et supplétifs [2] ») aux élections professionnelles, en veillant scrupuleusement à ne pas froisser les prospects-électeurs sensibles aux sirènes racistes et anti-assistés de l’extrême-droite afin de ratisser au plus large (voix = cocus plus ou moins consentants + magot en heures de délégation syndicale à se se partager entre conjurés).

 

lire la suite sur le blog ensauvagé de la Cgt

Published by Miette - dans schizophrénie
commenter cet article
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 19:45

Aujourd’hui 2 octobre, la mise sous tutelle par la Fédération des services publics La Cgt du syndicat Cgt du CG59 élu le 12 juin dernier est passée en audience au TGI de Bobigny dans le cadre d’une assignation à jour fixe.

 

1. Le délibéré sera rendu le 4 décembre 2014.

 

2. Les élections professionnelles de la Fonction publique ont lieu le... 4 décembre 2014.

 

3. Habituellement, il faut compter quinze jours à trois semaines pour un délibéré de TGI dans le cadre d’une assignation à jour fixe.

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 22:09

20 Septembre 2014

Publié par RegardActu

Les Grillons : Quatre militants de la CGT mis en examen pour diffamation
Les Grillons : Quatre militants de la CGT mis en examen pour diffamation

Ils n'en reviennent toujours pas. Quatre militants de la CGT de Montluçon, de Maubeuge, de St Pourçains et de Moulins ont été mis en examen pour avoir poster des messages sur le blog de la CGT santé action sociale, sambre-Avesnois qui dénonçaient ce qu'ils considéraient être de la maltraitance à l'encontre d'un des résidents du foyer des Grillons à Néry les bains.

Le jeune handicapé d'une trentaine d'années avait été attaché sur un fauteuil roulant à un babyfoot à l'aide de draps sommairement noués autour de lui. Selon les militants de la CGT, il serait resté ainsi une douzaine d'heures sans que personne ne songe à le détacher. ce n'est que le matin qu'il sera libéré à 9h 10.

Par la suite, ostracisée par ses collègues et par la direction de l'établissement pour avoir dénoncé un acte de maltraitance, Sylvia se résigne à déposer un recours devant les prud'hommes et une plainte pour maltraitance au commissariat de police.

Le 24 octobre 2013, tribunal des prud'hommes prononce la rupture de son contrat aux torts exclusifs de l'employeur. (lire ICI), alors que de son côté, le procureur saisi de la plainte pour maltraitance décide de classer l'affaire sans suite, sans donner d'explication.

C'est plus tard qu'un militant CGT du secteur social qui travaille dans le même secteur d'activité que Sylvia, mais dans le nord de la France, rédige un message en soutien à sa collègue et le met en ligne sur le blog de la CGT santé action sociale, Sambre-Avesnois (lire LA). Les commentaires qui suivront ne seront pas toujours amènes pour le foyer des Grillons et certainement pas du goût de la Direction de l'APEAH qui après avoir été informée de leurs contenus décide de déposer une plainte pour diffamation auprès du procureur de Montluçon.

Contrairement à la plainte pour maltraitance déposée par Sylvia Garcia contre l'établissement des Grillon rejetée par le procureur, la plainte déposée par la direction de l'APEAH aboutit sur le bureau d'un juge d'instruction qui procède dans la foulée à plusieurs auditions sur Montluçon. Dans le même temps, dans le Nord, Patrice Preux est convoqué au commissariat, sommé de s'expliquer à propos du message de solidarité qu'il a mis en ligne sur le site de la CGT. Mais il est en vacance et ne peut donc répondre à la convocation.

Qu'à cela ne tienne, la juge délivre alors un mandat d'amener à son encontre et c'est donc menotté qu'il se présentera devant la juge à Maubeuge avec un avocat commis d'office qui n'aura qu'une minute, montre en main, pour prendre connaissance du dossier. Car le deal qui est imposé au militant CGT est simple. Soit il refuse l'avocat commis d'office afin de choisir lui-même son avocat et mieux préparer sa défense et alors il sera mis en garde à vue et transféré devant le juge de Montluçon. Soit il accepte de répondre au juge à Maubeuge, mais il devra le faire sans réels moyens avec une avocate qui ne maitrise pas le dossier et qui lors de l'audition va même se transformer un bref instant, en procureur.

Quatre militants de la CGT sont ainsi inculpés : Sylvia Garcia, Patrice Preux, Pierre Guillaumin et Patrick Bussy, mis en examen pour diffamation en raison du fait qu'ils ont qualifié de maltraitance ce qui c'est passé dans l'enceinte de l'établissement des Grilons.

A ce stade du récit, peut-être faut-il s'arrêter un instant sur le motif de la mise en examen. Le motif invoqué est la diffamation. Or, est-ce pour avoir dénoncé une situation qui n'a jamais existé ? Non, car des photos attestent que le jeune handicapé a bien été attaché au babyfoot et d'ailleurs, la justice n'ignore pas leurs existences.

Si les quatre de la CGT sont mis en examen, c'est parce qu'ils ont porté un jugement à propos de faits qui se sont réellement produit. Pour eux,, attacher un handicapé sur un fauteuil roulant à un babyfoot à l'aide de draps durant toute une nuit relève de la maltraitance. Ils ont donc exprimé leur opinion publiquement pour lutter contre ce qu'ils pensent être une faute. La diffamation qu'on leur oppose n'est donc qu'un prétexte pour les museler et les empêcher de s'exprimer publiquement. Au delà, s'est bien la liberté d'expression qui est visée et donc la démocratie elle-même.

Si demain ces militants étaient condamnés, alors tout serait possible. Les syndicats qui accusent les patrons d'utiliser l'argent des aides de l'État pour engraisser les actionnaires pourraient être trainés en justice pour diffamation au simple prétexte qu'ils portent atteinte à l'image des entreprises et ainsi de suite.

Ces mises en examen sont donc d'autant plus insupportables qu'elles visent avant tout à faire en sorte que les militants associatifs et syndicaux s'autocensurent dans leurs écrits de peur de subir une condamnation. Cela porte un nom : La répression antisyndicale.

La mobilisation qui se met peu à peu en place au niveau national est donc vitale pour défendre les libertés fondamentales et le droit d'expression. Les inculpés sont prêts à se battre jusqu'au bout et porter l'affaire devant la cour européenne des droits de l'homme s'il le faut.

Le combat des inculpés des Grillons est le combat de tous les démocrates qui ne veulent pas d'un monde dont la liberté d'expression serait amoindrie, voir muselée. C'est ce combat qui commence aujourd'hui.

Philippe soulié

Plus d'infos :

Le site d'information de la CGT santé action sociale, sambre-Avesnois

Soutien aux syndicalistes inculpés de Montluçon

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 00:51

Et maintenant la tutelle Cgt CG59 rédige ses oukases en deux versions, à usages respectivement public et interne ! La première, datée du 5 août, fût servie ad hoc au patron à fin de lui permettre de planquer l’entrave et la discrimination sous le tapis ; la seconde, datée du 20 août et expédiée par voie postale avec les facilités de l’employeur, est maintenant censée consacrer la mainmise totale (et pourquoi pas perpétuelle ?) du prétendu "groupe de travail" sur nos instances syndicales régulièrement (...)

 

la suite sur :

http://blog.cgtcg59.snark.lautre.net/tutelle-cgt-cg59-oukases-et.html

Published by Admin - dans schizophrénie
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 11:12

 

 

Mercredi 10 - Bourse du travail - Paris - Journée sur la métropolisation

Un membre du prétendu "groupe de travail" (G. M) et un syndiqué en bonnes grâces (F.P) partent baguenauder à Paris avec  NOS cotisations syndicales. C'est récré donc une fois au moins par semaine  ! le 4 c'était le barbecue de l'UD (greffier prenez note !)

 

Le patron va trembler à leur retour car il va avoir affaire maintenant à de redoutables syndicalistes.


Pour sûr qu'on aura un compte-rendu, une synthèse et des propositions d'action dès la fin de la semaine  sur le blog du "groupe de travail" cgtcg59.lautre.net. D'ailleurs le blog en est rempli comme vous pourrez le constater.

 

Donc résumons, pendant que les pestiférés continuent à défendre sur LEUR TEMPS PERSONNEL les cas individuels, les "guignols" font ce qu'ils ont toujours rêvé de faire : vacance syndicale au frais de la princesse. On en a décidément plein mais plein le cul (greffier consignez).

 

4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 21:12
Pas de TGI aujourd'hui pour les mis sous tutelle de la Cgt des Personnels du Département du Nord. L'avocat de la Fédération des services publics a envoyé ses conclusions hier en fin d'après-midi comme le ferait un avocat patronal. Notre avocate a souhaité pouvoir répondre et demandé un report d'une quinzaine de jours. On ne rigole pas car ils tentent de nous racketter de 6000 euros, le patron n'en demandait que 3000 !

On ne peut pas vous communiquer dès à présent les conclusions de la partie adverse ni même notre propre assignation. Ce n'est que partie remise. Vous nous connaissez, nous aimons la transparence : tout dire, tout publier, tout montrer. Nous publierons tout ce qui n'est pas interdit.

Une belle brochette de moutons noirs (ou La Cgt "m’a tuer")

jeudi 4 septembre 2014 

consulter l'article

http://blog.cgtcg59.snark.lautre.net/une-belle-brochette-de-moutons.html

Union Départementale du Nord et Fédération des services publics CGT unies contre les militantes, les militants ouvriers et les précaires. Syndiqués, militants, n’hésitez pas à alimenter ce trombinoscope en envoyant vos photographies.

JPEG - 33.4 ko
La crème des élues CTP et CHS



JPEG - 29.1 ko
La meilleure élue CAP des 15 dernières années !
Syndiquée depuis 23 ans, j’avais choisi la CGT car elle correspondait totalement à mes convictions.
Aujourd’hui, face à ce qui se passe, je me sens trahie et ne retrouve plus les valeurs auxquelles j’ai adhéré
Durant toutes ces années de militantisme acharné ! Où sont les valeurs de solidarité, de lutte et que deviennent toutes ces années de combat menées avec mes camarades aujourd’hui malmenés, cela doit-il être balayé de cette manière ? Actuellement, on m’empêche d’exercer mon mandat d’élu CAP et avec cette TUTELLE, on décrédibilise le travail que j’ai mené sur ma direction !
Que de gâchis auprès de syndicalistes qui ont toujours combattu pour la défense des droits des travailleurs !!!!
Valérie Élue CAP B