Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Trois ans de gel du point d'indice, c'est du jamais vu depuis la Libération!

26 Janvier 2013 , Rédigé par Miette Publié dans #cgt59

 

Le jeudi 31 janvier 2013,  la CGT, FSU et Solidaires  appellent  à  une journée de grèves et d'actions dans la Fonction Publique.

 

Dans un contexte de profonde régression européenne et nationale du droit du travail et des protections statutaires, de stagnation des carrières, de gel et de baisses répétées du pouvoir d'achat des salariés (privés et publics), d'appauvrissement des politiques publiques, la Fédération des Services publics CGT a déposé pour le jeudi 31 janvier prochain dans le cadre de l'appel national, un préavis de grève permettant ainsi aux agents de la Fonction Publique Territoriale de construire dans un premier temps des actions ou d'y participer.

Le 7 février prochain s'ouvriront des négociations cruciales sur les « rémunérations » des fonctionnaires dans le cadre de l'agenda social dirigé par la Ministre de la Fonction Publique, Marilyse Lebranchu. Nous devons mettre la pression sur l'éxécutif avant cette réunion mais pas seulement, nous devons être plus ambitieuxet constuire dès à présent l'opposition sociale massive qui fait décidément défaut à ce Gouvernement qui a choisi, trahissant le mandat donné par ses électeurs, de réduire de 10 milliards d'euros le fonctionnement et l'investissement publics - que la novlangue libérale appelle « dépenses publiques » -  pour satisfaire aux exigences des indicateurs maastrichtiens. Indicateurs contre lesquels les français avaient voté majoritairement NON en 2005 !

 

Au Conseil Général du Nord,la grogne s'organise et dès le 31 janvier, juste pour s'échauffer un peu et se dérouiller les rotules avant le déferlement protestataire du printemps  :

  • à l'initiative de militants cégétistes certains services devraient être touchés : cantines fermées, services sociaux perturbés ;

  • Mise en place avec le Conseil Général du Pas de Calais, d'un mouvement catégoriel mais revendicatif pour l'intégration des travailleurs sociaux en catégorie A ;

  • Participation d'agents et de militants à la Manifestation régionale qui partira dès 14 h 30 de la Porte de Paris à Lille.

  • la CGT déposera chez  Monsieur Patrick Kanner, un point d'étape de son enquête sur les attentes des agents en matière de participation de l'employeur à la protection santé-prevoyance. Ca traîne ce dossier et c'est mauvais signe !

 

Les initiatives locales et la mobilisation soutiendront les revendications nationales suivantes :

 

  1. Améliorer le fonction de la Fonction Publique et des Services Publics

  2. Créer les emplois nécessaires
  3. Augmenter les salaires et le pouvoir d'achat

  4. Abroger la journée de carence

 

1 - Améliorer le fonctionnement de la Fonction Publique

De nombreuses concertations sont en cours et les semaines et les mois à venir vont voir se concrétiser plusieurs projets législatifs : Modernisation de l'Action Publique, Education, décentralisation, enseignement supérieur, justice...Pour la CGT, ces projets doivent donner le cap du changement de politique afin d’assurer plus de justice sociale et de progrès. Ils doivent définitivement tourner la page de la RGPP .

 

2 - Créer les emplois nécessaires : 12.000 suppressions de postes cette année dans les ministères non prioritaires !

La Fonction publique (Etat, territoriale, hospitalière) représente 20 % de l'emploi total de notre pays soit plus de 5 millions de salariés.
60 à 65000 recrutement sont prévus sur cinq ans pour l'Education et l'Intérieur mais 2 départs à la retraite sur 3 non remplacés dans le reste de la Fonction Publique, c'est pire que la RGPP du pouvoir précédent !
Il faut aussi
 mettre un terme à la précarité dans la Fonction publique.

 

 

3 - Augmenter les salaires et le pouvoir d'achat !

 

Les négociations qui s'ouvrent le 7 février prochain doivent aboutir rapidement sur une mesure générale et immédiate, de hausse des traitements :

  • revalorisation du point d'indice gelé depuis trois ans et son indexation les prix ;

  • des mesures de rattrapage des pertes de salaires ;
  • un salaire minimum à 1600 euros nets mensuels ;

  • l'intégration des indemnités sous forme indiciaire.

4 - Abroger la journée de carence !

 
Cette mesure est une nouvelle amputation du pouvoir d'achat ! Elle pénalise durement les agents en imposant une baisse de salaire comme s'ils étaient coupables d'être malades ! Rappelons que cette mesure a surtout servi à l'époque à stigmatiser les fonctionnaires... et qu'elle pénalise plus souvent les femmes et les personnels exerçant dans les zones urbaines difficiles.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

maguy 27/01/2013 18:33


comme dirait l'autre le sort des plus pauvres c'est d'être encore plus pauvres et celui des plus riches d'être encore plus riches.

modérateur 28/01/2013 20:06



j'ai toujours pensé que les riches  (fric) sont pauvres  ; mais c'est très personnel cette vision des choses. Avec l'abri et le couvert et devant soi le miracle de la vie et l'immensité
de l'univers, qui n'est pas riche ? sans l'abri et le couvert...ça se corse.



Pierre 26/01/2013 17:45


Même si le gouvernement  pense qu'une certaine résignation  de personnes  leur permet de faire n'importe quoi,  les syndicats et notammemt la CGT resiste en luttant 
au nom du droit à l'emploi bafoué par la gauche qui nourrit le chômage , appauvrit les plus pauvres et considère les individus comme une marchandise. La santé n'est pas la préoccupation de nos
dirigeants le Président KANNER n'a rien à  craindre pour lui il sera soigné aux petits oignons , place oblige. Alors les autres....il  s'en fout! J'aimerais bien savoir pour la
crèche où cela en est car ses promesses je m'en méfie.  Ralentir le plus longtemps possible la participation du CG à la protection santé montre à quel point le sort des individus n'est pas
prioritaire. On nous bassine avec des problèmes marginaux pour nous faire oublier l'essentiel . Bientôt tous ces nantis nous diront qu'il faut mieux être riche d'un bien être que d'un avoir pour
nous faire avaler la pillule des restrictions!  Mais eux leur bien être passe par l'avoir. C'est normal ils ne sont pas comme nous : eux ils ont des besoins, des obligations, un standing à
tenir etc... cigares  et petites pépées! Nous n'avons pas les mêmes valeurs Messieurs les politiques nous sommes pour le peuple et pas pour une minorité comme vous de riches qui vous
vous foutez bien de la misère , des angoisses du lendemain de pauvres gens sans travail, sans protection ....  En traitant les gens comme des objets vous oubliez qu'ils sont des hommes .

modérateur 26/01/2013 22:07



et les politiques (politiciens) deviennent à leur tour,  pour nous, des objets de mépris !



Tourtaux 26/01/2013 15:19


Je ne me connaissais pas cette "qualité"!


Je découvre, comme quoi, on en apprend tous les jours

Tourtaux 26/01/2013 14:15


Normal, j'étais artificier lors de mon SM. Je plaisante!


 

modérateur 26/01/2013 14:54



de ton Sado-Maso ? ah bien oui, c'est pas mauvais  SM (service militaire = sado-maso) :-))



Tourtaux 26/01/2013 13:46


Je comprends. Je laisse le titre de mon article en l'état puisqu'il s'agit d'un appel national.

modérateur 26/01/2013 13:56



Le titre, c'est une citation de Canon :-))