Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

La mode est aux....grandes oreilles.

12 Novembre 2008 , Rédigé par morpheus Publié dans #mouchards et grandes oreilles


Le démantèlement du CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, de la recherche publique, de l'enseignement supérieur, de l'Education nationale... s'accompagne d'une stupéfiante opération de police.

Xavier Darcos et Valérie Pécresse, Ministres respectivement de l'Education Nationale et de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, lancent un double appel d'offres à des entreprises privées afin de leur confier entre autres la tâche de :

- « repérer les leaders d’opinion, les lanceurs d’alerte et analyser leur potentiel d’influence et leur capacité à se constituer en réseau... » ;

- surveiller   « les sources stratégiques en ligne : sites "commentateurs" de l’actualité, revendicatifs, informatifs, participatifs, politiques, (...), les forums grand public et spécialisés, les blogs, les pages personnelles, les réseaux sociaux, ainsi que sur les appels et pétitions en ligne, (...) les débats des assemblées... », etc...

L'appel d'offres indique également que :

- « les vidéos, pétitions en ligne, appels à démission, doivent être suivis avec une attention particulière et signalées en temps réel ».

En somme, un dispositif de surveillance généralisée de toute critique ou contestation dans des domaines où le gouvernement n'ignore pas que sa politique suscite une opposition croissante. S'agirait-il de préparer une opération de répression professionnelle tout aussi vaste ?

 

pour lire le cahier des clauses particulières, cliquez  sur la grande oreille :


 Les citoyens vigilants et les militants
 constatent la prolifération des bases de données personnelles sensibles,
 collecte, stockage, croisement des fichiers :
 quel type de gouvernement utilisera ces données, pour quels usages ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

hugues vessemont 13/11/2008 11:09

On voit bien comment mister Dark et son supérieur immédiat envisagent l'administration et leur mandat: pour le premier, un appareil d'exécution immédiate de leur politique, pour le second, un blanc-seing indiscutable. Pour eux la notion même de service public est étrangère. Le sens de l'état leur échappe. Que dire alors de leur perception de la démocratie ?

modérateur 13/11/2008 19:05


En termes Spinozistes, on dira que mister Dark et que l'aspirant Empereur , "Palpatine / Dark Sidious", ont de la démocratie une connaissance du premier genre aux idées "confuses" et "inadéquates"
. Plaisanterie mise à part, il apparaît que la démocratie ne sert qu'aussi longtemps qu'elle ne vient pas s'opposer trop frontalement à certains intérêts. Avez-vous suivi la répression des
mouvements de contestation   lors de la Convention Nationale Républicaine à Saint-Paul Minneapolis. Actuellement, les hommes qui détiennent les pouvoirs usent de l'intimidation, de la
désinformation et de la répression  contre leurs opposants y compris les plus démocrates et pacifiques.