Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog révolu CGT-révolue du Département du Nord

Pourquoi les prises d'otage se multiplient-elles ?

23 Avril 2008 , Rédigé par Haut Parleur Publié dans #Luttes

Après les magasins Carrefour, voici La Redoute… ces grèves dont on parle peu sont pourtant les plus longues. Il est vrai que les projecteurs sont braqués sur l’éducation nationale ou sur les ports , mais n’oublions pas nos camarades d’à coté. Plus de 600 salariés en AG  le 21 avril ! N'oublions pas non plus les camarades du site Dunkerquois de Coca Cola

Ces deux grèves dont on parle peu sont pourtant des mouvements revendicatifs forts, d’autant plus qu’ils pointent sur ce que le Candidat Sarkozy avait mis en avant sur toute sa campagne : le pouvoir d’achat !

La Redoute, et toute la VPC dégagent toujours plus de profit mais qui en bénéficie ? Ceux qui suent à longueur de journée pour que vos achats soient livrés en « 24 H chrono » ? Non bien sûr ceux-là, qui avec les caissières des supermarchés forment le néo-prolétariat, n’ont droit qu’à la poussière, ce qui n’est, somme toute pas très nourrissant !

Non ceux qui engraissent sont ceux qui comme toujours, restent derrière leur bureau, les « donneurs d’ordres », les golden boys, les néo rentiers.

Oui nous pouvons parler de prolétaires et de rentiers, car la situation d’aujourd’hui possède en de trop nombreux points des similitudes avec la situation sociale du XIXème. Relisez Zola, mais surtout celui qui aura été au cœur de la campagne présidentielle : Jaurès. Et vous verrez que la situation est par trop identique.

Certes nous avons gagné des droits, mais le fond a t-il véritablement changé ? Les financiers mènent le monde, les  patrons exploitent la sueur des autres. Les rentiers, aujourd’hui on dit actionnaires, engraissent.

Si ça continue ainsi, ce n’est pas un nouveau Mai 68 qui viendra, mais une nouvelle «Commune » !

Salariés de tout poil, luttez pied à pied pour vos droits. Les gens de la redoute réclament 150 €, nous nous pouvons réclamer la NBI  pour tous les collègues.

Donnez une occasion aux élus du Conseil général d’appliquer leur slogan de campagne :

 



Post scriptum : La CGT du Commerce appelle à la solidarité (financière) avec les camarades en lutte de La Redoute, leur combat est aussi le notre vous trouverez ici link le texte de l'appel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

trinity 23/04/2008 19:52

C'est une affiche ELECTORALE - c'est pas fait pour y croire c'est fait pour aller voter comme des idiots pour les bouffe-galettes et leur piétaille.Ceci dit les camarades de la Redoute (notamment sur le site de la Martinoire) ont bien du mérite car faire grève avec des salaires d'environ 1000 euros (après plus de vingt cinq ans de carrière), chapeau.  Quel beau patronat, le patronat nordiste. C'était pas dans le film de Danny truc Boon, je pense. Trinity